Quelle Europe proposez-vous ?

Table Ronde des représentants de listes de gauche pour l’élections au Parlement européen

Jeudi 25 avril 2024 à 20h00
Hall Philippe Hemet, salle polybar 1 rue Pierre de Coubertin, 95300 Pontoise

9 juin : Des listes probablement trop nombreuses et trop particulières

mercredi 14 février 2024
par   Pontoise Ensemble
popularité : 5%

Les eurodéputés français de 2024 seront élus au scrutin proportionnel après avoir été présentés sur une liste de 81 noms dont on ne peut changer l’ordre.

D’expérience, la présentation de nombreuses listes ne garantit pas la variété politique des députés élus et semble plutôt encourager l’abstention et le vote blanc.

Des sièges répartis à la proportionnelle des votes exprimés

Il n’y a qu’une circonscription pour l’ensemble du pays. Quelque soit le résultat par région, les postes de députés ne seront attribués qu’aux listes recueillant au minimum 5% des suffrages exprimés sur tout le territoire. Comme pour le reste des élections organisées en France, le scrutin se tient un jour plus tôt, le 8 juin dans une partie de l’outre-mer afin de pallier le décalage horaire.

Un scrutin peu mobilisateur et mal compris

JPEG - 20.4 ko Les élections européennes n’échappent pas au désintérêt des électeurs français. Ils ne se déplacent en masse que pour l’élection du président de la République (un seul nom et deux tours). Pour les élections européennes de 2019 , scrutin de liste avec un seul tour, il n’y a eu qu’à peine plus de la moitié de votants (50,12% des inscrits).
Face au grand nombre de candidatures, en juin 2019, plus d’un million d’entre eux ont déposé des bulletins blancs ou nuls (1 075 566) sur les 23 730 740 bulletins de liste déposés dans l’urne !

Comme Il y a eu à peu près autant de non choix que de bulletins invalidés on peut s’interroger sur la compréhension : les listes étant bloquées, l’électeur ne pouvait en aucun cas en modifier l’ordre ni rayer des noms, ce qui est usuel pour les élections municipales dans les petites communes.

Le vote pour les listes à causes spécifiques est inefficace

En 2019, le seuil obligatoire de 5% des suffrages a fait que 28 des 34 listes n’ont pas obtenu d’eurodéputé. Ainsi c’est près d’un vote sur cinq (19,7% des suffrages exprimés) en France en 2019 qui n’a pas élu d’eurodéputé.

Ces 28 listes sans résultat, malgré leurs efforts pour fournir le million de bulletin de vote demandé, avaient des objectifs variés. Certaines étaient très spécifiques ; pour l’espéranto, animaliste, royaliste, neutraliste... Deux au moins prônaient la sortie de la France de l’UE, ou l’antiparlementarisme. D’autres n’étaient connues que dans une région, telle Urgence Ecologie en Provence-Côte d’Azur. D’autres enfin étaient porte-voix de partis qui candidatent par principe aux élections nationales : Lutte ouvrière, Parti révolutionnaire communiste.

En 2019 les 6 listes (sur 34) atteignant le seuil électoral de 5% des suffrages exprimés ont donc partagé l’ensemble des sièges. Ils ont été répartis de façon proportionnelle dans l’ordre de présentation de chaque liste. Cela a donné 23 députés pour la liste soutenue par la majorité présidentielle macroniste, autant pour la liste du Front national (23), 13 députés pour la liste des Ecologistes , 8 pour la liste des Républicains, 6 pour celles de la France insoumise comme du Parti socialiste.

Ce phénomène de listes déboutées par moins de 5% des suffrages exprimés risque de se répéter en 2024 car fin janvier les journaux recensaient déjà 24 têtes de liste investies ou pressenties par divers mouvements.

Pour aller plus loin :

Inventaire des listes élues, leur détail et résultats 2019 par liste sur le site du ministère de l’intérieur

Analyse des résultat des élections européennes de 2019 à Pontoise


Commentaires