Nouveautés d’automne pour le centre-ville de Pontoise : Musée Pissarro, parcs et plantations, et une nouvelle maison médicale

jeudi 23 novembre 2023
par   Pontoise Ensemble
popularité : 2%

Les « bonnes nouvelles » qu’annonçaient en réunion publique les élus aux habitants du centre-ville le 10 octobre méritent d’être approuvées mais aussi remises en perspective. Elles concernaient la reconfiguration du musée Pissarro, le changement de pratiques de fleurissement et d’élagage ainsi que l’ouverture de la maison médicale dans l’ancien collège du Parc aux Charrettes.

Un Musée Pissarro reconfiguré

En début de réunion, M. Morcello adjoint à l’art et à la vie culturelle annonçait que le Musée Tavet resterait « fermé jusqu’en 2026 pour cause de travaux. » Prenant acte de ce point noir, la municipalité et le nouveau conservateur veulent « valoriser les collections contemporaines et impressionnistes sur un même espace », c’est-à-dire dans le seul musée Pissarro.
Il s’agit donc de faire mieux dans plus petit et de contraindre un peu l’exposition des collections période impressionniste pour rendre accessible les collections XXe siècle de la donation Freundlich invisibles depuis trop longtemps.
Dans cet objectif c’est une scénographie du musée Pissarro complètement renouvelée qui a été inaugurée le 15 Octobre. L’espace d’accueil élargit sa bibliothèque mais surtout s’enrichit d’une micro-buvette. Celle-ci s’impose car le site est un peu éloigné des sites de restauration et elle sera bien agréable quand la belle saison permettra de se poser dans le jardin du musée.
Pontoise Ensemble regrette seulement que depuis plusieurs années le jardin du parc du château ne soit ouvert qu’au moment de l’ouverture du musée du mercredi au dimanche, avec fermeture entre 12h30 et 14h00 ? Cette fermeture « méridienne » limite sérieusement la fréquentation par les habitants.

Une gestion plus respectueuse de la nature pour les jardins de la ville

Afin de faire revivre la nature en ville Mme Le Moal adjointe en charge de la transition écologique nous informait de l’installation d’un rucher municipal sur des remparts et des changements importants dans le fleurissement de la cité. Les plantations seront remplacées par des vivaces et des biannuelles moins gourmandes en eau.
Il était plus que temps… Bon nombre des villes environnantes ont déjà pris ce virage qui n’était qu’esquissé sur certaines rues à Pontoise pour ne pas perdre son label. Ville Fleurie qui a heureusement changé ses critères. C’est que le renouvellement par repiquage pour garder des plates-bandes intensément fleuries n’a rien de durable : il est extrêmement coûteux en temps, en plants et en arrosage car les plantes y sont arrachées avant même d’être défleuries sans avoir eu le temps de vraiment s’enraciner …

Suite à la remarque d’une habitante qui se plaignait du manque d’entretien du jardin de la ville, Mme la Maire accusait « les prestataires qui ne vont pas au bout de leur contrat ». Pour améliorer la situation l’intégralité du terre-plein qui avait été rempli de mauvaise terre de remblai sera remplacé.
JPEG - 7.5 Mo
Changer la terre installée depuis 2 à 3 ans comme on déplace un meuble… Pourquoi ne pas envisager plutôt d’appliquer les techniques d’enrichissement naturel du sol. La ville ne manque pas de déchets verts compostables pour faire une couverture hivernale de feuilles et paille favorables aux insectes du sol….
Mme Le Moal annonçait aussi la programmation de la taille des arbres en dehors des périodes chaudes, changement demandé de longue date par les habitants et soutenue par notre association et certains élus minoritaire.
La demande d’interruption de l’élagage au cœur de l’été a donc enfin été entendue. Les Pontoisiens du mois d’aout en pleine canicule 2022 en avaient fait scandale ! Ne désespérons pas de voir s’élargir année par année l’ombrage mesquin de la double allée d’arbres sur la place de la gare qui est un vrai four estival.
Mme Le Moal révélait ensuite la reconfiguration du square Lemercier pourtant inauguré il y a seulement 2 ans. La partie square sera agrandie au détriment du jardin derrière la palissade qui sera transformé en jardin partagé et son esthétique sera revue.
Cet espace est indéniablement encore peu accueillant et le coin jardin n’a jamais attiré de jardinier citoyen tant sa palissade était rébarbative.

La nouvelle maison médicale

Mme Delamare Adjointe à la santé annonçait l’ouverture très attendue d’une deuxième maison médicale place du parc aux charrettes dans l’ancien collège le Lundi 16 Octobre. Elle hébergera dans un premier temps 4 médecins avec la possibilité d’en accueillir 2 supplémentaires. Consciente de la difficulté des habitants à trouver un médecin traitant, Mme la Maire reconnaissait que les nouveaux médecins avaient déjà en partie leur clientèle mais qu’ils avaient l’engagement moral d’accepter des patients pontoisiens et que le but de la mairie était d’attirer des jeunes médecins sans patientèle.
Elle avertissait qu’il fallait pour le moment passer par Google ‘Maison médicale parc aux charrettes » pour prendre rendez-vous les médecins n’étant pas sur Doctolib.
Ces bonnes paroles ne se vérifient malheureusement pas dans la dure réalité. Plusieurs tentatives de prise de premier rendez-vous auprès des deux médecins effectuées ces derniers jours par des pontoisiens se sont soldées par le message « Aucune disponibilité...  » quelle que soit la date recherchée.
JPEG - 79.8 ko
Mme Delamare annonçait aussi la mise en place d’un pôle médical dédié à la petite enfance à la fin de l’année rue Marcel Rousier. Elle rappelait, pour les urgences, l’existence d’une maison médicale de garde de 19h à 22h aux Cordeliers à laquelle on peut accéder en passant par le 15.


Commentaires

Brèves

1er août 2016 - Pontoise Ensemble - Facebook - twitter

Rejoignez nous sur Facebook : Asso PontoisEnsemble
twitter : @pontoisensemble

2014 - twitter

Tweets de @pontoisensemble !function(d,s,id)var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(