La dalle des Hauts de Marcouville : la réunion publique ANRU du 27 Septembre 2023

jeudi 12 octobre 2023
par  Gisèle Baron
popularité : 13%

Une centaine d’habitants du grand ensemble les Hauts de Marcouville a pris connaissance de l’avancée des projets de l’Agence nationale de rénovation urbaine lors d’une réunion publique le 27 septembre. L’information se concentrait sur le programme de destruction partielle de la dalle, première étape de la transformation de cette résidence privée en véritable quartier de Pontoise.

Les objectifs des parties prenantes de l’opération Anru

La municipalité de Pontoise, a rappelé par la voix de Stéphanie VON EUW que ce projet avait été lancé suite aux incendies d’il y a 3 ans, responsables d’un effondrement partiel de la grande dalle centrale avec une volonté de faire d’un quartier privé (une résidence livrée à elle-même) un quartier à part entière de la ville de Pontoise, à horizon 2030.

La communauté d’agglomération, qui met au pot 10 M€, rappelle en la personne de Keltoum ROCHDI coordinateur général du projet, qu’il s’inscrit dans une ZAC.

Le bailleur social Erigère représenté par Stanislas JOBBE DUVAL, son directeur général, rappelait le mot d’ordre de transformation de cette résidence privée propriété sociale à 75% en quartier de la ville. Les logements y sont qualitatifs mais dont les dysfonctionnements sont surtout liés à la construction du quartier sur une dalle importante qui abrite un parking unique. L’ANRU vise à reconnecter le quartier, à y ramener services et commerces, à réhabiliter la Maison de quartier en y intégrant la crèche et la bibliothèque.

Pour améliorer toutes les circulations, il est envisagé un 2e accès (bus et éventuellement voiture ?) par la départementale, un prolongement de la passerelle qui franchit cette 4 voies, et de rendre plus claires les circulations piétons avec une traversée supplémentaire, du sud (coté parking public) vers le Nord (côté vallon de la Viosne).

Les moyens à mettre en œuvre

Ce programme ambitieux nécessite quelques démolitions : pour la traversée piétonne celle des logements desservis par les cages d’escaliers numéros 10, 15, 29, 31 et la passerelle qui dessert le niveau haut de « la baleine ». Pour créer une place basse face au groupe scolaire avec de nouveaux accès au parking il est programmé la démolition du bâtiment de la crèche et de la partie centrale de la dalle, et donc des parkings en dessous. Cela permettra l’accès depuis la nouvelle place à 4 poches de parking résidentiel indépendantes.

Modifier le parking, axe fort du projet

JPEG - 37.8 ko
Actuellement, ce parking offre 1 074 places, à niveaux multiples avec un accès centralisé et un quasi périphérique souterrain. Il n’est pas sécurisé avec de nombreux problèmes de délinquance.
Les travaux envisagés du parking s’élèvent à 20 M€, ce qui représente un coût d’environ 20 000 euros par logement. Pour éviter cette charge insupportable pour beaucoup de copropriétaires, ERIGERE leur rachètera les parkings (200 places ou box environ) et les proposera à la location à ceux qui le souhaiteront.

Le tableau suivant récapitule les charges du parking et des services communs avant/après travaux.
JPEG - 83.7 ko

Les démarches déjà en cours

La création de la ZAC « zone d’action concertée » parait lourde car elle nécessite une Déclaration d’Utilité Publique (DUP) qui permettra les expropriations au prix déterminé par les Domaines si les ventes ne se font pas à l’amiable. Cela n’empêche pas les prises de contact. Ainsi pour le bâtiment D, escalier 31, les propriétaires des 10 appartements concernés sont tous identifiés et sollicités, visités. La plupart étant des propriétaires investisseurs, leurs locataires doivent se voir proposés au relogement. Le dossier est constitué individuellement.
Actuellement, aucun prix n’a été donné. L’évaluation revient aux services fiscaux (les Domaines) suivant la règlementation (obligation légale). Les Courriers de saisine ont été adressés aux copropriétaires des appartements et/ou des box de parking concernés de Août à ce jour. Après offre d’achat, et conclusion de la vente, il est prévu la mise à disposition d’un parking provisoire pour une livraison des 1ers box en location définitive à partir de 2027

Le dispositif de relogement

L’association SOLIHA a été mandatée par ERIGERE pour le relogement ; 2 travailleurs sociaux sont sur le terrain pour les rendez-vous individuels. Il est prévu en Octobre/novembre 2023, l’enquête sociale, courant 2024 les propositions de relogement, pour aboutir au relogement courant 2024 – mi 2025.

Questions posées et réponses faites tout au long de la soirée :

Quelle baisse de charges par type d’appartement ? Environ 1 000 € par an
Quelles places de parking pour les professionnels ? Aucune mais possibilité de dédier des places. Des places en surface bordure du quartier seront publiques.
Quels bâtiments vont être détruits ? Les cages d’escalier numéro 10, 15, 29, 31
Allons-nous retrouver les mêmes places de parking au terme du projet ? Non.
ERIGERE sera propriétaire et relouera aux copropriétaires. Comme l’investissement par l’ASL était impossible depuis 50 ans, le bailleur social reprend les travaux et la gestion ; l’usage sera meilleur !
Combien de places aujourd’hui et combien après ? Autant de places résidentielles, 1 074 places reconstituées, augmentées de places publiques en surface. Dans le phasage, fermeture des places de parking avec des solutions provisoires (en cours d’étude), notamment le terrain rouge.
Quid des issues de secours ? En cours, à préciser
Que deviennent les caves ? Rachetées avec box et appartement
Et l’électricité dans les box ? Pas de réponse pour le moment
Prix de rachat ? Acte notarié ? Pas d’évaluation pour l’instant
Quid des espaces verts et les gardiens (invisibles) ? Ne seront plus facturés. Actuellement deux gardiens sont présents, un autre en cours de recrutement.
Quelle baisse réelle de charges ? -85€ sur les charges actuelles +50€ de location box = -35€ ? La présentation de ce soir ne porte que sur la dalle, d’où le résultat de -35€. Il reste à chiffrer les fluides
Crainte de voir se dévaloriser leur bien, suite à la cession du box. Au contraire, plus de valeur après travaux
Assurance box ? Comme le logement et la cave
Quand rachat des box ? Au plus tôt
Charges ? Payées par le nouveau propriétaire (ERIGERE)
Dans le cas des relogements des locataires, crainte d’un loyer supérieur ? Etat des lieux avec la MOUS (SOLIHA), des propositions seront faites en fonction des besoins économiques, de la situation, au plus près des demandes…

La conclusion de la soirée est faite par Mme la maire :« on chemine ensemble ! » avec l’annonce des prochaines réunions de concertation avec les habitants :
Samedi 21/10/23 - 10h : thème mobilités
Jeudi 16/11/23 – 18h : thème future place
Jeudi 23/11/23 – 18h : thème éclairage


Commentaires

Brèves

1er décembre 2016 - Réunion publique le 14/12/2016 : aménagement du stationnement rue Pierre Butin

La mise en place d’un radar a démontré en 2014 que la limitation de vitesse à 30 km/h sur la rue (...)