mardi 18 janvier 2022
par  Bénédicte ARIES

Pass vaccinal : leurre politique ou trompe-l’œil sanitaire !

Après deux semaines de débat houleux la Loi instaurant un nouveau pass a été définitivement adoptée, dimanche 16 janvier en fin d’après-midi par les députés avec 215 voix pour ; 58 voix contre et 7 abstentions. . Elle n’élimine pas le pass sanitaire qui reste d’actualité en dessous de 16 ans…
Au moment de la rigidification du pass sanitaire, on peut s’interroger sur l’utilité pour la santé publique française d’ un pass vaccinal que le président de la République présente comme une stratégie sanitaire alors que chaque jour prouve à l’évidence que cela ne ralentira même pas la contagion très rapide du variant omicron .

Une différence de culture entre Assemblée et Sénat

JPEG - 22 ko

Les sénateurs n’avaient pas validé d’emblée le projet de la majorité macronienne mais ont fini par le faire en seconde lecture dans la soirée du samedi 15 janvier. Ils ont supprimé la possibilité de procéder à des vérifications d’identité de la part des professionnels - cinémas, cafés etc. - en cas de doute sur le détenteur d’un pass. Selon eux, cette disposition constitue "une dérive en termes de libertés probablement excessive" ; mettant de surcroît "les professionnels en situation inconfortable", a estimé Philippe Bonnecarrère (Union centriste). Saluons ce refus du Sénat d’avaliser le transfert d’une mission d’Etat (le contrôle d’identité) à des particuliers, disposition qui n’avait pas incommodé les députés LREM. 
Malheureusement, les Sénateurs n’ont pas obtenu que ce pass vaccinal ne s’impose qu’aux majeurs : il s’imposera donc dès le 16èmea anniversaire soit à la fin de la scolarité obligatoire alors que les députés prévoyaient de l’imposer dès les 12 ans, soit à des très jeunes adolescents.
Cet acharnement irrationnel contre la jeunesse pénalise toute une génération à une période sensible de sa vie. Ce sera un obstacle de plus pour la fréquentation de nos bibliothèques municipales et des centres de documentation qui permettraient à chacun de peaufiner son projet d’orientation. Cela compliquera l’accès à nos cinémas qui offrent aux adolescents une fenêtre sur le monde plus large que les algorithmes piégeant des réseaux sociaux.. A cet âge délicat une obligation de plus risque de les rebuter à l’entrée des salles de sport. Le gouvernement veut-il vraiment les renvoyer dans la rue ?

Une innovation immunologique française ?

Ce pass vaccinal alourdit les obligations du pass sanitaire mais d’une telle façon qu’on n’y comprend plus grand-chose. L’essentiel sera que le certificat de rétablissement perd son pouvoir : seul comptera le parcours vaccinal. Bizarre quand l’expérience thérapeutique considère que l’expérience d’une maladie virale est immunisante. Encore plus bizarre quand on voit l’explosion du variant omicron sur les personnes déjà complètement vaccinés à qui il occasionne quelques désagréments sans risque de forme grave. C’est l’un des arguments de l’appel public à moratoires de 300 juristes et scientifiques. Oyez, oyez, en France l’expérience d’une maladie virale n’est plus immunisante, vite, que le Conseil Sanitaire l’explique à l’Organisation mondiale de la santé !

Des aggravations difficiles à décoder

Les réalités de la chaîne logistique feront que le pass vaccinal ne pourra s’appliquer pour tous du jour au lendemain. Dans l’attente de l’application effective des rappels prescrit, sans schéma vaccinal complet (une ou deux doses), il faudra présenter également un test négatif pour accéder à l’ensemble des lieux de loisirs collectifs et de culture, aux grands magasins (mais pas de moins 20 000 m2), aux activités de restauration commerciale (mais pas aux cantines professionnelles), aux transports nationaux (mais pas aux régionaux). La seule exception au pass vaccinal prévue spécifiquement concerne les transports nationaux « dans le cadre d’impératifs familiaux ou de santé ». etc,etc,… A chacun d’y retrouver les vraies conditions de sa liberté de circulation.
Les adolescents de 12 à 15 ans resteront soumis à l’obligation de présenter un pass sanitaire. pour accompagner les adultes dans les lieux où le pass vaccinal est obligatoire pour ces derniers en présentant le résultat d’un test de dépistage (antigénique ou PCR) négatif. Tous les accueillants, déjà rodés à ce genre d’intrusion dans le dossier médical de leurs clients et usagers, sauront aisément voir la subtile différence entre les pass.

Pourquoi compléter un pass sanitaire déjà reverrouillé ?

Remarquons que l’instauration du pass vaccinal est d’autant moins compréhensible que les règles du pass sanitaires ont été modifiée à partir du 15 janvier, pour les majeurs avec d’importantes précisions dans les dates de rappel, variables selon le vaccin reçu… Le vaccin Jansen y est presque aussi maltraité que le certificat de guérison.
Il faudra lire attentivement et faire la différence entre « être éligible » au rappel et date butoir de l’obligation. On lit ainsi sur le site du gouvernement : « Si vous avez plus de 18 ans, vous êtes éligible au rappel vaccinal dès trois mois après votre dernière injection ou infection. Aussi si vous avez reçu 2 doses de vaccin, vous devez faire votre rappel au plus tard 7 mois après votre deuxième injection ». Cet « ainsi » peut laisser perplexe.

On peut donc douter de l’efficacité sanitaire de ce pass vaccinal. Mais ne doutons pas de son utilité politique. Le « diviser pour régner » prôné par Machiavel que sous-entendent les déclarations fracassantes du Président de la République au Parisien, qui déniait le plein statut de citoyen aux non-vacciné est bien une vieille recette politicienne.

Pour aller plus loin :

La position du Sénat sur ce projet de loi : https://www.senat.fr/rap/l21-332/l21-332.html
L’appel public à moratoire de 300 juristes et scientifiques : https://www.causeur.fr/300-juristes-ou-scientifiques-appellent-a-un-moratoire-sur-le-vote-du-passe-vaccinal-221883
Site gouvernemental :https://www.gouvernement.fr/pass-sanitaire-et-dose-de-rappel-ce-qui-change-au-15-janvier


Articles les plus récents

mardi 28 décembre 2021
par  pontoisensemble

Remédiera-t-on aux erreurs de mise en oeuvre de la DSP stationnement ?

Les erreurs de mise en oeuvre de la récente DSP stationnement à Pontoise ont agité presse locale et réseaux sociaux cet automne. Mais la demande de corrections de ce mauvais démarrage par le groupe municipal Pontoise Ecologique et Solidaire a buté sur l’auto-satisfaction de la Maire.
Celle-ci (...)

mercredi 22 décembre 2021
par   Pontoise Ensemble

Echos du Conseil Municipal peu consensuel du 16 Décembre 2021

Dans une atmosphère critique la majorité a confirmé fin 2021 son goût pour déléguer au privé le service public à la petite enfance. Affirmant sa volonté sécuritaire elle a préféré ressusciter une procédure de rappel à l’ordre plutôt que s’impliquer vraiment dans un conseil local de prévention de la (...)

vendredi 17 décembre 2021
par  Gérard Bommenel

Pontoise Ensemble demande une meilleure protection des captages d’eau de la plaine agricole de Cergy

Fidèle à ses engagements de défense des Pontoisiens qui consomment l’eau des captages de Cergy 1 et 3, Pontoise ensemble a argumenté sur le registre d’enquête publique de protection de leurs abords. Déjà bien trop tardives, les préconisations faites lui paraissent de plus insuffisantes pour garantir la (...)

samedi 11 décembre 2021
par  Jean Colomier

Une solution technologique gagnant-gagnant pour agir individuellement sur le climat accessible bientôt aux Pontoisiens

La CACP vient de passer une convention avec la société Voltalis dans le but de promouvoir des solutions de gestion active des consommations d’électricité des ménages Cergy-Pontains. La solution Voltalis en organisant sans perte de confort des micro-délestages permet de réduire les consommations en (...)

lundi 29 novembre 2021
par   Pontoise Ensemble

Echec et Mat dans la gestion du stationnement pour la municipalité

Abandonnant une à une ses prérogatives la municipalité Pontoisienne a confié au mois de Juillet la gestion du stationnement en voirie et ses parcs de stationnement à la société privée INDIGO via une Délégation de Service Public. Cette décision avait été approuvée par la seule majorité car ce projet (...)

Brèves

17 janvier - Rendez-vous contre le projet de Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement 2022-2026 pour Roissy devant la préfecture du val d’Oise Jeudi 20 Janvier à 11 h

Appel des Amis de la Terre Val d’Oise
La consultation du public sur le projet de Plan de (...)

5 janvier - Café débat de la Libre Pensée le Jeudi 13 Janvier : La Commune et la République sociale

La Libre Pensée 95 organise son prochain café-débat au café restaurant Les Quais 8 rue de l’hôtel (...)

23 décembre 2021 - Séance exceptionnelle le vendredi 14 janvier à 20h30 à Utopia St-Ouen l’Aumône

Projection du film DEBOUT LES FEMMES Réalisé par Gilles PERRET et François RUFFIN
suivie d’un (...)

27 novembre 2021 - Café débat avec la Libre Pensée le 9 Décembre à Pontoise

22 novembre 2021 - L’association familiale des cordeliers organise son 26éme Marché de Noël

Noël s’invite à Pontoise les 4 et 5 décembre !
de 10h à 18h
A l’Espace des Cordeliers
2 rue Rodin (...)