Un duo de tête différent entre Pontoise et la circonscription au 1er tour : la candidate gouvernementale imposera-t-elle sa triangulaire ?

mardi 2 juillet 2024
par   Pontoise Ensemble
popularité : 10%

Le scrutin du 1er tour des élections législatives ne donne pas des résultats homogènes sur la ville de Pontoise et dans l’ensemble de la première circonscription du Val d’Oise (qui réunit Pontoise, Persan, Beaumont et un Vexin rural de l’Oise à l’Epte). C’est la conséquence du découpage électoral historiquement favorable aux candidatures de droite et d’extrême droite. Pontoise est la seule des trois villes moyennes à donner la 2e place à la candidate gouvernementale.

Le second tour s’annonce serré entre les candidats Rassemblement National et Nouveau Front Populaire arbitré par la candidate Ensemble qui doit choisir entre désistement et déshonneur.

Des rapports de force géographiquement contrastés sur la circonscription

La participation importante des électeurs dans ce scrutin met en évidence les nouveaux rapports de force à Pontoise comme dans la circonscription entre les trois principaux blocs qui constitueront la future Assemblée nationale. Si le total des votes exprimés donne, au plan national au RN 33,65% des voix, au Nouveau Front Populaire 30,80% et à Renaissance-Ensemble 25,58%, les choix locaux sont bien différents.
C’est Auvers-sur-Oise qui répartit le plus également ses voix : 31% RN, 30,49 % Nouveau Front Populaire et 20,06%Renaissance/Ensemble).
Les villes et villages du Vexin placent tous le Rassemblement national en tête (Cormeille 47%) sauf Le Perchay seul à hisser la députée sortante, Émilie Chandler, en tête, avec 35,31% des voix.
C’est Pontoise qui fait le moins confiance au RN (21,4% des suffrages) puis Persan (29%) et, enfin, Beaumont (31,77%).
Ce sont ces mêmes villes moyennes qui soutiennent à plus de 40% le plus le Nouveau Front Populaire : Persan (48,52%), Pontoise 43,62%) et Beaumont (39,98%)
Le découpage électoral de la circonscription - combinant villes moyennes, campagne et semi-rural - conduit le candidat du Nouveau Front Populaire en deuxième position (avec 17 230 voix, soit 30,80% des suffrages exprimés) sur la circonscription, derrière la candidate du Rassemblement National.

JPEG - 64.2 ko

Les résultats à Pontoise

Maximillien Jules-Artur, candidat du Nouveau Font Populaire / LFI, arrive en tête dans la commune de Pontoise avec 4 855 voix (43,41% des suffrages exprimés), confirmant ainsi la dynamique électorale de la France Insoumise lors des élections européennes du 9 juin 2024. Sur la circonscription il dépasse en nombre de voix le score obtenu par Leïla Ivorra, lors du premier tour des élections législatives de 2022 (11 230 voix, soit 28,20%) qui était alors la candidate LFI et aujourd’hui sa suppléante.

Anne Sicard, candidate du Rassemblement National (ex Reconquête ! et soutien d’Éric Zemmour ayant suivi Marion Maréchal), arrive en tête dans la première circonscription du Val d’Oise avec 18 823 voix (33,65% des suffrages exprimés). Elle obtient plus du double de voix du candidat RN de 2022, Philippe Pierre, qui n’avait réuni 8 377 suffrages. Ce résultat fait apparaître la réelle progression de l’électorat d’extrême droite dans la circonscription, dont les frontières avec la droite ex-UMP puis LR n’étaient pas aussi claires.

Emilie Chandler, députée sortante Renaissance / Ensemble, arrive en troisième position dans la circonscription avec 14 244 voix (25,46%) et en deuxième à Pontoise (2 840 voix), talonnée par la candidate RN (2 420 voix). Son score est en progression par rapport à 2022 (1 830 voix) sur Pontoise preuve qu’elle y a récupéré une bonne part du vote LR. Cela lui donne le droit de se maintenir. Toutefois, même l’addition de ses voix avec celles du LR (14 244 + 3 468) demeure inférieure à celles du RN. La menace d’une extrême droite au pouvoir voudrait qu’arrivant en 3e position, elle se désiste en faveur du candidat du Nouveau Front Populaire, conformément à la logique du front républicain contre l’extrême droite, respectée dans de nombreuses situations de triangulaires en France.

Michel Richard (LR) arrive en quatrième position (3 468, 6,20%) avec un nombre de voix inférieur à celui d’Antoine Savignat en 2022 (4 760), marquant une perte de vitesse du parti dans sa configuration actuelle, aggravée par les retournements de situation de cette campagne électorale.

Perspectives du second tour

La candidate du RN Anne Sicard mène la course en tête pour le deuxième tour. Les scores du candidat Debout la France ; Lionel Lessaint (930 voix), et de la candidate Reconquête, Laure de Garils (574 voix), sont des marges de progression pour le scrutin du 7 juillet.

Le candidat NFP / LFI Maximillien Jules-Artur a dans tous les cas des chances de progression chez des électeurs Ensemble tentés par le front républicain. Les électeurs de Barbara Géhan (divers gauche 826 voix) qui a doublé son nombre de voix par rapport à 2022, sont aussi un soutien possible pour le deuxième tour.
Dans tous les cas de figure, Emilie Chandler n’atteint pas les scores des deux candidats de tête.

Pontoise Ensemble s’inquiète du dilemme d’Emilie Chandler qui DOIT se désister pour éviter qu’une députée RN d’extrême droite, ancienne candidate Reconquête !, siège à l’Assemblée nationale pour le première circonscription du Val d’Oise ou choisir le déshonneur.


Commentaires