La réunion de quartier "Pontoise Centre" du 26 mai 2016

samedi 11 juin 2016
par  Gérard Bommenel
popularité : 7%

La municipalité a organisé une réunion d’information, préparée avec consultation des associations de quartier. Cette réunion a permis à la majorité municipale de faire le point sur un certain nombre de projets touchant le centre-ville dont voici le compte rendu.

Après quelques minutes d’attente, la réunion commença en l’absence de M. le Maire retenu par les embouteillages.

Présentation du nouveau site internet de la ville de Pontoise

Le site est présenté comme une grande amélioration issue de l’analyse des usages des administrés.

Présentation des projets immobiliers en cours sur le centre-ville

En l’absence de l’adjointe à l’urbanisme démissionnaire, les projets furent présentés par M. Savignat : faut il y voir le signe d’une passation de pouvoir ?

Ilot Harengerie
Le projet est en discussion avec l’architecte des bâtiments de France (Ce qui est la même réponse que lors de la précédente réunion il y a plus d’un an).
Une fois le permis de construire instruit, une réunion aura lieu avec les habitants du quartier vraisemblablement avant fin 2016.

Ilot Lemercier
La sécurisation du site par palissade sera faite en 2016.
L’expropriation du lot N° 14 est en cours.
Une reconstruction de l’habitat en R+1+Comble pour 40 logements est envisagée.

ex-Banque de France
28 appartements ont déjà été livrés.

ex-Tribunal d’instance rue Pierre Butin
Une promesse de vente a été signée avec « Les nouveaux Constructeurs » par le département propriétaire des lieux.
Le projet d’une soixantaine de logements est en discussion avec l’architecte des bâtiments de France. Il sera présenté aux habitants au moment voulu.

Ancien Immeuble de la sécurité sociale rue de Gisors
Le projet est une réhabilitation en locaux professionnels qui est en cours discussion avec l’architecte des bâtiments de France.

Le CIAP (Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine) va être installé derrière le musée Pissaro.

Présentation du nouvel horaire des activités périscolaire en 2016-2017

Prenant pour prétexte la fatigue des enfants, surtout des maternelles suite à la mise en place des TAP par la ville en 2015-2016 et après consultation des parents d’élèves et de l’éducation nationale la ville a décidé d’un emploi du temps plus généraliste.

L’ensemble des cours se termineront tous les jours à 15h45. Ils seront suivis par une garderie payante ainsi qu’une étude dirigée à partir de 16h45 elle aussi payante. Les Temps d’Activité Périscolaire sont confinés sur l’heure du repas à l’exception du Mercredi. Leur accès est limité aux élèves utilisant la cantine ce qui revient à la suppression des activités périscolaires pour une grande majorité des enfants.

Les finances de la Ville

A l’arrivée de M. le Maire, celui-ci pris le monopole des débats et nous eûmes droit à un long plaidoyer sur la difficulté de gérer les finances de la ville contraintes par une baisse de 6,4 M€ des dotations de l’état associée à une augmentation prévue de +10 000 habitants qui n’est pris en compte par l’INSEE qu’avec un très long retard et donc diminue d’autant le calcul des fameuses dotations basées sur la population.
La croissance de la population entraîne de gros investissements. 11 classes ont été ouvertes l’année dernière et 5 nouvelles classes seront créées cette année. Les investissements de la ville représenteront un total de 70 M€

Néanmoins il nous assura qu’il n’augmenterait pas les impôts locaux bien que l’on lui conseilla de le faire cette année car toutes les autres collectivités l’on fait. D’ailleurs le budget 2015 a fait apparaître un excédent qui a été reversé au budget supplémentaire de cet exercice. Cependant, toujours d’après M. le Maire, l’avenir est incertain pour les exercices 2017 et 2018.
.

Le futur parking de centre-ville

Ce nouvel ouvrage est présenté comme indispensable au développement du centre-ville. Il a déjà un très long passé de tentatives infructueuses qui nous fûmes narrées en détail. Il semble néanmoins que le nouveau projet d’un parking sous le jardin de la ville d’une capacité d’environ 300 places soit le bon.

Il en coûterait la modique somme de 10M€ dont 6 pour la ville le complément étant financé par la communauté d’agglomération. Il reste néanmoins un dernier obstacle, l’architecte des bâtiments de France qui apparaît comme l’empêcheur de tourner en rond pour tout projet immobilier. M. le Maire se fait fort de passer cet écueil et il a déjà rencontré pour cela les préfets du département et de la région.

Le marché pourrait être passé en 2017 et la fin de travaux est prévue en 2019-2020. On nous demande instamment de ne pas rapprocher ces dates avec une quelconque échéance électorale.

Le projet de fret sur la ligne Serqueux-Gisors

Selon notre premier magistrat, l’intention de l’Etat est d’aller jusqu’au bout. Cependant les mouvements locaux commencent à remonter et le préfet de région prend conscience que ce dossier est mal embouché. Il attendrait donc les résultats de l’enquête publique pour reprendre ce projet en main. Des tas de points n’ont pas assez été vus comme la possibilité de ne pas faire circuler les trains la nuit, les nuisances sonores, les moins-values immobilières engendrées par le projet. Le conseil départemental a demandé de son côté l’étude d’un autre tracé.

Questions réponses en fin de réunion

Parking rue Saint Jean
Plusieurs habitants de la rue Saint Jean se sont plaints des difficultés de parking dans la rue. M. le Maire rappela que des propriétaires ayant converti leur garage en pièces d’habitation garent leur voiture dans la rue et qu’en conséquent il n’y a pas de places pour tout le monde. De plus depuis que le centre-ville est payant les gens se garent dans la rue Saint Jean. Il se dit cependant prêt à discuter une nouvelle fois du problème.

Sécurité et à Pontoise
Des participants ont interpellé la mairie à propos de 5 cambriolages qui ont eu lieu dernièrement rue Pierre Butin. M. le Maire a rappelé la mise en place du système de vidéo surveillance avec 20 caméras dont on pourra accroître le nombre. Il a cité en exemple les abords des copropriétés de Marcouville et des Louvrais qui en ont bénéficié. Il n’a pas précisé que 5 caméras supplémentaires permettant de lire les plaques de voiture ont déjà été ajoutées.

Toutes ces caméras empêcheront-elles vraiment les cambriolages ou aideront elles plus simplement la police dans la recherche des malfaiteurs ?


Brèves

1er août 2016 - Pontoise Ensemble - Facebook - twitter

Rejoignez nous sur Facebook : Asso PontoisEnsemble
twitter : @pontoisensemble

2014 - twitter

Tweets de @pontoisensemble !function(d,s,id)var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(