Résultats du premier tour des municipales 2020 à Pontoise

vendredi 20 mars 2020
par  Patrick Madelin
popularité : 17%

Une abstention record sur fond de crise du Covid-19 qui a perturbé le premier tour des élections avec - disons-le - une faible mobilisation de l’électorat de gauche, ont contribué à une situation électorale qui n’est inédite que du fait d’une droite divisée.

L’abstention

Seul un électeur sur 3 (33,65%) s’est présenté aux urnes.
En 2014, 2008 et 2001 la participation était d’un électeur sur 2
JPEG - 70.1 ko

A droite

Stéphanie Von Euw est en tête avec 2080 voix (38,05% des suffrages exprimés) ;
Gérard Seimbille est en 2e position avec 1242 voix (22,72% des suffrages exprimés.
La droite, représentée par 2 adjoints des 3 mandats de Philippe Houillon, totalise 3322 voix, soit une très large majorité. La rivalité des 2 prétendants illustrée par 2 listes concurrentes n’a pas permis un passage dès le premier tour comme c’était le cas en 2008 et en 2014 pour le Maire sortant.

Stéphanie Von Euw est en tête dans 18 des 21 bureaux pontoisiens. Elle n’est devancée par Gérard Seimbille que dans l’un des bureaux de son fief à l’Hermitage, et fait jeu quasi égal dans l’autre.

Au centre

Pascal Bourdou est en 4e position avec 625 voix (11,43%). Toutefois il est en tête dans les bureaux 13 et 14 à Ludovic Piette (Marcouville). Comparé à son score de 2014 (1524 voix, 19,09%), ce résultat est décevant.

A gauche

Sandra Nguyen Dérosier est en 3e position avec 983 voix (17,98%). La mobilisation trop récente de l’assemblée citoyenne n’a pas eu le résultat escompté. En 2014, la liste menée par Corinne Brami avait obtenu 1690 voix (21,03%). Sandra Nguyen Dérosier arrive en 2e position, devant Gérard Seimbille, dans 7 bureaux (2-Parc aux charrettes, 8-Jean Moulin, 10-Eugène Ducher, soit le secteur des Louvrais, 16 et 17-Gustave Loiseau, 19-Maradas, 21-Larris).

La liste menée par Solveig Hurard (Pontoise à gauche vraiment) n’obtient que 536 voix (9,81%) et est donc éliminée du 2e tour. Ce score est-il le résultat d’un refus systématique de PAGV de répondre aux propositions répétées d’union des gauches locales depuis un an, à la main tendue par Pontoise Ensemble et Graines Pontoisiennes, confirmé en décembre par celui de ne pas saisir l’opportunité de participer à l’assemblée citoyenne ?
JPEG - 98.7 ko
En 2020 La droite n’est pas passée parce que désunie. En 2020 comme en 2014 la gauche n’a pas mobilisé tous ses électeurs pour la même raison. Elle n’a pas encore complètement perdu mais pour l’heure nul ne sait vraiment dans quelles conditions le 2e tour se déroulera, ni quels en seront les enjeux.

PDF - 174.6 ko
Résultats complets par bureau

Commentaires