Oise : la réunion publique du 31 janvier 2012

jeudi 9 février 2012
par  Bénédicte ARIES
popularité : 26%

Nous étions nombreux à cette réunion où Voies Navigables de France (VNF) présentait son projet de travaux MAGEO en soulignant que cela concernait très peu notre secteur puisque les travaux commençeraient à Creil... Mais tous les travaux en amont d’une rivière impactent aussi l’aval ! C’était donc l’enjeu des discussions...

Des inquiétudes justifiées sur l’aggravation des inondations

VNF garantissait compenser la montée des eaux apportée par ses travaux en la réduisant à un seul centimètre supplémentaire. Le tollé des riverains fut net, avec le soutien du président de la réunion (mandaté par le Commission nationale de débat public).

C’est que VNF prévoit pour l’instant de ne réaliser qu’un seul des 7 à 8 bassins de rétention possibles ! Affaire à suivre attentivement donc.

Des demandes pour limiter la circulation en période de crue

Les riverains ont expliqué à quel point Voies navigables de France tardait à interdire le trafic en période d’inondation... Or les remous du "batillage" aggravent les dégâts de la seule inondation.

Les réponses évasives des intervenants n’étaient pas rassurantes sur ce point. Vivant entre autres des redevances et péages, VNF aura toujours tendance à fermer la circulation le plus tard possible tant que le seuil d’interdiction ne sera pas abaissé...

Des précisions rassurantes sur les boues de dragage

Le dragage, très surveillé par les autorités, est en cours de finition pour notre bief et on peut encore voir la barge entre Pontoise et Saint Ouen l’Aumone. Les boues se sont révélées moins polluées qu’envisagées mais les barges restent systématiquement analysées pour déterminer la destination de leur chargement.

Des inquiétudes sur l’augmentation du trafic

Les riverains s’inquiétaient des nuisances de l’augmentation du trafic à venir si cette mise au grand gabarit (réalisée dans les années 70 pour notre tronçon) aboutissait un jour sur l’ensemble du parcours...
La surdité des équipes techniciennes sur ce point, ne faisant que répéter les chiffres annoncés dans leur présentation et évoquer l’intérêt économique et environnemental du fret fluvial, fit que la réponse la plus constructive est venue de la salle.

Un professeur de géographie passionné de l’Oise et du transport fluvial, a souligné l’importance de l’Oise dans le réseau des voies navigables vers l’Europe du nord, la décroissance du trafic et des ses nuisances par rapport à celui de la première moitié du 20ème siècle... Il a soutenu qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter des remous. En effet les barges à pousseur sophistiquées d’aujourd’hui -même énormes- font moins de dégâts que des véhicules de loisir trop rapides (dont les jets skis) dévastateurs...

La dernière réunion de concertation sur le projet Mageo est organisée le 14 février 2012 à Persan.
Pour plus d’information le lien vers le site de la concertation


Brèves

1er décembre 2016 - Réunion publique le 14/12/2016 : aménagement du stationnement rue Pierre Butin

La mise en place d’un radar a démontré en 2014 que la limitation de vitesse à 30 km/h sur la rue (...)