Les tribunes municipales du mois de mai 2020

lundi 8 juin 2020
par  Patrick Madelin
popularité : 38%

Les tribunes municipales sont des espaces d’expression des groupes politiques dans le magazine municipal. Le fait qu’elles soient réservés à l’opposition municipale a été acquis de haute lutte en 2008 quand l’équipe majoritaire s’arrogeait le droit de publier une tribune dans la même page que les élus minoritaires alors qu’elle disposait déjà d’une pleine page éditoriale en tête du magazine et du choix des articles de l’ensemble du magazine.

Chaque groupe de cette minorité municipale pontoisienne dispose d’un espace limité à 1 525 caractères (un sixième de la page) dans le magazine papier et à 2000 caractères pour le site de la Ville, car depuis 2014 les tribunes ont bénéficié d’un espace élargi de communication par voie électronique sur le site de la Ville de Pontoise. La période du confinement n’a donc pas empêché de publier une tribune au mois de mai.

La période d’élection municipale est particulière parce que le Maire doit s’abstenir de s’exprimer politiquement pendant le temps de la campagne en se limitant au factuel de l’activité de la Ville. L’opposition garde la possibilité de continuer à s’exprimer dans les six derniers mois du mandat avec la même contrainte de ne pas interférer avec la campagne électorale à venir ou en cours.

Les lignes de l’opposition municipale ont-elles bougé ?

Curieusement seuls trois des six groupes ont signé une tribune en saisissant l’occasion :

Qui pour rappeler la nécessité de solidarité avec les professions de l’animation, de la culture, du spectacle et du sport gravement touchées par l’arrêt de leur activité ?
Le groupe municipal Pontoise à gauche vraiment.

Qui pour souligner que le tiers de la population active a poursuivi son activité malgré le risque sanitaire en véritable « acteurs de la résilience sociale » et qu’il faudrait les salarier dans l’avenir à leur juste valeur ?
Le groupe Pour la transition écologique à Pontoise.

Qui pour remercier l’ensemble des personnes qui auront lutté au quotidien face à la pandémie du covid-19 sans s’étendre sur la maltraitance salariale ou sociétale dont elles sont souvent l’objet ?
Le groupe de François Ernst, dont la référence à LREM a disparu pendant la préparation de la campagne électorale.

Notons que le groupe « Pontoise à cœur » n’a pas jugé opportun de publier une tribune, Annick Ferré et Patrick Morcello s’alignant depuis plusieurs mois sur la majorité municipale qu’ils rejoignent dans la liste de droite menée par Stéphanie Von Euw.

Le groupe "Pontoise pour tous" n’a lui aussi rien publié. Il était sans doute difficile à ses deux membres de s’entendre sur une publication alors qu’ils se présentaient tous deux dans des listes diamétralement opposées.

Quant à Pascal Bourdou "Un nouveau souffle pour Pontoise", qui s’est associé au second tour à la liste de droite menée par Gérard Seimbille, il était sans doute très occupé à préparer son retour à la case droite conservatrice d’anciens adjoints déçus dans leurs ambitions de Philippe Houillon.

Quels groupes minoritaires restent porteurs jusqu’au bout des valeurs de progrès social, d’écologie et de solidarité, pour la prochaine mandature ? Qui contribue encore à porter ces propositions pour qu’un jour prochain Pontoise soit enfin dirigée autrement ?

Cliquez ici pour lire les trois tribunes et le deviner


Documents joints

Tribune Pontoise à gauche vraiment
Tribune Pontoise à gauche vraiment
Tribune pour la transition écologique à (...)
Tribune pour la transition écologique à (...)
Tribune François Ernst
Tribune François Ernst

Commentaires

Brèves

6 octobre 2017 - Politique. Le dispositif « Voisins vigilants » a fait débat à Pontoise

Les "voisins vigilants" ont monopolisé les débats au cours du dernier conseil municipal. Vous (...)

12 décembre 2016 -  Prochain Conseil municipal le jeudi 26 Janvier 2017

Le prochain conseil municipal aura lieu le jeudi 26 Janvier 2017 à 20h30 à l’Hôtel de (...)