Les tribulations de l’ancien tribunal annexe de Pontoise

mardi 25 août 2015
par  Bénédicte ARIES
popularité : 44%

Les projets annoncés par la Ville sont parfois à géométrie variable. Ainsi les cinquante logements annoncés en 2015 dans la presse pour l’ex-tribunal annexe sont devenus soixante en réunion publique en 2016.

Ce n’est pas le premier projet qui n’aboutirait pas. C’est que depuis dix ans le Conseil général cherche à fourguer aux promoteurs privés cet élément de son patrimoine alors que dès la conception il avait été envisagé qu’il assure lui-même sa transformation en logement via son opérateur HLM Val d’Oise Habitat.

Le site

L’ex Tribunal annexe des 41-43 rue Pierre Butin est désaffecté depuis l’ouverture de la cité judiciaire en 2006. Sa parcelle est très contrainte : le troisième niveau de sous-sol doit être pompé en permanence pour ne pas être inondé, Il y est interdit d’ouvrir des fenêtres pour respecter l’intimité du jardin du Carmel, fermement défendu par une association de défense. Coté rue, il lui fallait respecter la façade d’un ancien moulin.

L’immeuble comporte 3 880m2 de bureaux, 166m2 de logements et de 92 places de parking, cet. Dès leur construction dans les années 80, la reconversion en logement était envisagée puisqu’il ne s’agissait que d’attendre la création d’une cité judiciaire adaptée à l’importance de la population du Val d’Oise.

Garder les fondations et les murs extérieurs en l’état pour aménager autour d’un patio central une résidence intergénérationnelle aurait l’avantage d’offrir aux nombreux pontoisiens modestes qui ont besoin d’un ascenseur de pouvoir continuer à résider dans le centre-ville.

Cette solution de bon sens ne semble pas encore envisagée en 2016... Le feuilleton n’est pas clos.

En réunion publique : juin 2016

Il est annoncé aux habitants des quartiers du centre qu’une promesse de vente a été signée avec « Les nouveaux Constructeurs » par le département propriétaire des lieux.
" Le projet d’une soixantaine de logements est en discussion avec l’architecte des bâtiments de France. Il sera présenté aux habitants au moment voulu" a-t-il été affirmé.

Dans la presse locale : aout 2015

"L’ancienne annexe du Tribunal de grande instance de Pontoise, située au 41-43, rue Pierre-Butin, va connaître une seconde jeunesse. Propriétés du Département, les lieux ont été vendus à la société Nouveaux constructeurs pour la somme de 1 955 000 euros hors taxes." Cette société envisage la réhabilitation en cinquante logements en gardant sans grande modification parkings et façade.

Avant 2014

Les riverains avaient été invités à la présentation d’un projet ambitieux qui envisageait rien moins que de tout démolir de cette parcelle très dense "dont les parkings anciens n’ont pas la taille pour les voitures modernes" pour créer une opération immobilière de prestige...

Rumeurs de la précédente mandature

Il aurait été refusé l’installation d’une résidence étudiante de plus de 150 logements. C’est que si la municipalité rêve que Pontoise devienne le quartier latin de l’agglomération, elle n’envisage pas d’y recevoir cette population agitée.


Brèves

1er décembre 2016 - Réunion publique le 14/12/2016 : aménagement du stationnement rue Pierre Butin

La mise en place d’un radar a démontré en 2014 que la limitation de vitesse à 30 km/h sur la rue (...)