Les dix ans de l’Espace Larris Maradas

dimanche 21 juillet 2019
par  Bénédicte ARIES
popularité : 12%

Le centre de vie sociale des quartiers d’outre autouroute des années 70 s’était fait attendre plus d’une génération !

Mais il vient de fêter ses dix ans en beauté !

Quelques animations sur l'esplanade face à l'ELM.

Des LCR au centre social

Cet espace géré directement par la Ville a enfin offert aux habitants des Larris, des Maradas et des Bocages et de la Palette l’équipement collectif qui leur manquait de longue date. Il a permis l’essor d’activités socio-culturelles labellisées et donc subventionnées spécifiquement par la Caisse d’Allocations familiales : accueil parents-enfants et activités sociales, artistiques et culturelles intergénérationnelles...

C’est ce que ne pouvaient offrir les Locaux collectifs résidentiels (LCR) , construits systématiquement avec chaque gros programme de logements des Villes nouvelles. Ces locaux quasi nus, sans personnel, étaient totalement à la charge des co-propriétés : au vu des charges d’entretien celles-ci s’en étaient vite défaits au profit de leur commune. la Ville les a rapidement annexés pour l’école et ses activités périscolaires ou associatives.

Un sentiment d’abandon ?

La Ville ayant gardé des salles disponibles pour les assemblées annuelles des habitants dans les LCR des Maradas et des Larris, la création d’une maison de quartier ne lui semblait pas prioritaire, malgré les besoins manifestés par l’intense vie associative de ces Pontoisiens.

Elle fut bien obligée de constater qu’au fil du temps, le sentiment d’appartenance à la commune des habitants s’atténuait et que certains habitants s’investissaient progressivement sur la Maison de Quartier des Touleuses de Cergy, toute proche. Est-ce ce constat qui a fini par décider la commune à construire au bord du Parc des Larris un équipement qui a fait si longtemps défaut ?

En 2009 L’ELM enfin !

Magnifiquement implanté entre les jardins partagés et le Parc des Larris presque au bord de l’Oise ce (petit) bâtiment offre enfin aux habitants des Larris, des Bocages, des Maradas, et de La Palette des espaces collectifs adaptés à la pratique de multiples activités. Il s’ouvre sur le parc et étend facilement ses activités à l’extérieur. Il a été suivi de la construction de la crèche, elle aussi longuement attendue.

Quarante ans après leur création, les espaces publics ont été retravaillés. Le parc longtemps délaissé a récupéré une mare opérationnelle et les jeunes enfants ont retrouvé des espaces de jeux aménagés. En y ajoutant le citypark pour les jeux de ballons des jeunes et le boulodrome, on peut considérer que les quartiers d’outre autoroute sont enfin aménagés au même niveau que les quartiers des Louvrais, des Cordeliers et de Marcouville. Il était plus que temps !

Une réussite humaine

Dans les premiers temps de fonctionnement, certaines bénévoles associatives de longue date, telle « Fanou » ont été repérées par la Directrice du nouvel équipement Agnès Lenglet : elle les a incitées à être formées par la Caisse d’Allocations Familiales pour devenir référentes d’un thème (famille, enfance, et… ) et pour devenir professionnelles salariées. Ces citoyennes actives ont fait bénéficier le nouvel équipement de leurs expériences locales et de leurs réseaux ce qui a facilité sa labellisation rapide comme « centre social » ainsi que les agréments « animation globale » et « animation collective familiale » par la CAF .

Pour en savoir plus
Sur les activités de l’Espace Larris Maradas : la page communale : https://www.ville-pontoise.fr/equipement/lespace-larris-maradas
et sur les centre sociaux et l’animation sociale dans la politique familiale
https://www.persee.fr/doc/caf_2101-8081_2013_num_112_1_2827
et sur les Locaux collectifs résidentiels nés dans la foulée des villes nouvelles et leur usage
https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000000481823&pageCourante=03388


Commentaires

Brèves

29 mars 2018 - Où sont passés les oiseaux ?

Nouvel article de Nature en ville à Cergy-Pontoise
Vous avez sans doute entendu parler de la (...)

17 janvier 2017 - Une eau moins calcaire pour les usagers de Cergy-Pontoise, c’est possible.

Nous ici relayons L’Echo d’ AGLEAU - Hiver 2016 -2017 qui dénonce le trop important taux de (...)