Le 10e anniversaire de Pontoise Ensemble : à gauche évidemment

lundi 3 décembre 2018
par  Patrick Madelin
popularité : 48%

Le samedi 24 novembre 2018 Pontoise Ensemble fêtait ses dix ans, parmi ses membres de la première heure, ceux qui avaient rejoint l’association en cours de route et ceux qui avaient choisi de partager avec nous ce moment particulier. Citoyens de Pontoise, nous souhaitions célébrer le fait d’avoir maintenu pendant ces années la flamme de notre engagement. Ci-dessous, des extraits du discours d’accueil. C’était aussi l’occasion de s’interroger sur notre action et de partager nos positions pour la ville lors d’un débat sur les sujets de santé, d’éducation, du logement, des incivilités et des déplacements. Nos échanges font l’objet de nouveaux articles, d’autres groupes de travail et parfois, d’autres réunions publiques.

Une ambition pour Pontoise

Patrick Madelin A l’occasion des élections municipales de mars 2008, une autre proposition municipale est faite aux électeurs pontoisiens. Une liste de gauche plurielle (on dirait aujourd’hui une « liste progressiste »), constituée de 50% de femmes (désormais une obligation) et aussi de 50% de représentants de la société civile (ceux qui ne se revendiquent d’aucun parti), titrée « Pontoise Ensemble » est constituée, », derrière Didier Peyrat (qui avait l’étiquette du PS) lors des élections municipales de mars 2008.
Malheureusement les électeurs ont réélu, dès le 1er tour, avec 4400 voix sur 16 000 électeurs, la liste de la majorité sortante menée par Philippe Houillon. Parmi les 8 élus minoritaires, 3 garderont l’étiquette groupe municipal Pontoise Ensemble. C’est l’origine de l’association citoyenne Pontoise Ensemble.
Une dynamique participative était née. Pour donner suite aux attentes des 2500 électeurs qui nous avaient fait confiance en mars, dès le 15 mai 2008, l’association Pontoise Ensemble est créée, avec pour but de « favoriser les échanges, les débats, l’action commune entre les citoyens attachés aux valeurs de solidarité et d’écologie, et de promouvoir la démocratie locale à Pontoise ».
L’association devient un moyen d’organiser des événements locaux, des baradéba. Le site internet nait, « pontoisensemble.asso.fr » destiné à informer sur les dossiers de la commune et les décisions municipales, et aussi sur tous les sujets qui concernent la ville de Pontoise et son avenir. Rapidement un groupe se concentre pour préparer les délibérations du Conseil municipal. Ce soutien à ses élus est au cœur de l’engagement de l’association, qui relaye aussi publiquement les questions et les attentes de Pontoisiens dans les tribunes du magazine municipal et lors des Questions Orales adressées au Maire. L’association analyse aussi l’information descendante et contrôlée dispensée lors des réunions de quartier menées par la majorité. Ce projet associatif regroupait – et c’est toujours le cas - une vingtaine de militants actifs, suivis par une centaine de sympathisants, militants pour la plupart dans plusieurs autres associations.
De grands débats, quelques succès, quelques avancées ont marqué les premières années. Il faut rappeler à ce sujet que les membres de la minorité (on dit parfois aussi opposition) ne peuvent que critiquer et parfois convaincre puisque le système de la prime majoritaire fait que la liste qui a remporté la mairie avec 52% des suffrages a d’office les trois quarts des postes au conseil municipal.

C’est sur le respect des droits des élus minoritaires, et sur la mise en œuvre d’une enquête de victimation avant toute décision sur la mise en place contestée de caméras de surveillance, que Pontoise ensemble a convaincu, grâce à la pugnacité de Didier Peyrat.

Le groupe municipal Pontoise Ensemble a ainsi fait respecter : l’accès aux documents pour le travail en commissions municipales ; un espace de tribunes distinct de la communication du Maire ; la publication des ordres du jour et des procès verbaux des conseils municipaux sur le site de la ville.

A ce sujet, on peut encore et toujours regretter qu’il y ait peu ou pas d’échanges entre élus majoritaires et minoritaires. C’est trop rarement que sont organisés ces « conseils blancs » où il y a un vrai débat de réflexion sans délibération jouée d’avance. Ces moments là sont réservés aux réunions de majorité.

Ainsi de 2008 à 2014 l’Association a travaillé collectivement. Le groupe municipal Pontoise Ensemble a pris des positions tant sur les choix financiers de la ville que sur ses projets d’aménagement - comme la ZAC Bossut-, sur la mise en place d’une commission d’accessibilité des personnes à mobilité réduite aux lieux et espaces publics ; sur l’aménagement des places du grand et du petit Martroy, glissant à souhait, pensé par l’architecte pour son esthétique et par la ville en priorité pour l’automobile.

Notre ADN, c’est la citoyenneté

PNG - 1.6 Mo
L’année 2014 est une deuxième étape pour l’association. Lors de la préparation des nouvelles élections municipales, l’association passe alors de l’objectif primitif de soutien à ses élus municipaux à celui d’une réflexion citoyenne sur la ville.

Ses adhérents encartés dans un parti politique préférant faire campagne sous leur étiquette, l’association avait décidé, 9 mois avant l’échéance des élections de 2014, que la participation à une liste municipale et la campagne électorale serait un choix propre à chaque adhérent.

Pontoise Ensemble se refusait à participer à quelque liste que ce soit.

Après l’échec d’une nouvelle tentative de gagner la mairie par une liste d’union, le besoin du moment devenait d’accueillir l’expression citoyenne, qu’elle se reconnaisse ou non dans un parti politique. Les membres de l’association ont alors considéré qu’il fallait dorénavant valoriser toute politique alternative à Pontoise, tout en restant cohérent avec ses valeurs : la recherche de plus de solidarité devant les inégalités et les exclusions de toutes sortes, des choix plus écologiques en face des changements climatiques et pour toutes les questions liées à l’environnement.

Il convenait aussi de faire prendre en compte l’importance grandissante des compétences partagées au niveau de l’agglomération de Cergy-Pontoise, la place importante faite à des délégations de services publics peu contrôlées, ce qui avait des conséquences sur les coûts de ces services et conduisait à des rapports de forces qui impactaient la vie communale.

Ainsi Pontoise Ensemble n’est pas un parti politique, même si certains d’entre nous en sont membres et couvrent différentes sensibilités. D’ailleurs, dans le guide des associations de Pontoise, la Ville classe désormais notre association dans celles qui œuvrent au « lien social ».

Ainsi, depuis mars 2014, il n’y a plus de groupe municipal Pontoise Ensemble. Cependant l’association Pontoise Ensemble continue à initier des débats locaux et à réfléchir sur ses prises de position en se concentrant sur l’angle local. De nombreux sujets ont ainsi été l’objet de nos prises de position :

Prévenir l’échec scolaire pour donner des chances égales à tous ;
Permettre l’accès aux premiers soins de qualité pour tous ;
Partager la rue entre piétons, cyclistes et voitures ;
Résister aux incivilités ;
Eviter les choix qui participent au réchauffement climatique au niveau local ;
Proposer des logements adaptés aux besoins nouveaux ;
Promouvoir l’égalité femmes-hommes ;
Améliorer la qualité de l’eau ;
Être attentifs aux gestions déléguées des services publics.

Être utile, s’intéresser à la vie de la cité, refuser d’être figé devant les inégalités, préparer l’avenir de tous nos enfants : Nous espérons avoir construit une voix alternative locale crédible qui fasse référence et estimons avoir gardé l’ambition d’être un trait d’union des forces de gauche à Pontoise.


Commentaires

Brèves

1er décembre 2016 - Réunion publique le 14/12/2016 : aménagement du stationnement rue Pierre Butin

La mise en place d’un radar a démontré en 2014 que la limitation de vitesse à 30 km/h sur la rue (...)