La qualité de l’eau peut-elle être améliorée ?

lundi 18 décembre 2017
par  Patrick Madelin
popularité : 96%

Pontoise Ensemble organisait le 2 décembre 2017 au Caméléon à Pontoise une réunion publique sur la qualité de l’eau potable. Près d’une quarantaine de participants se sont ainsi retrouvés lors d’un débat organisé en partenariat avec l’association AGLEAU. Les buts poursuivis étaient d’informer sur la problématique de l’eau au niveau de la ville et de l’agglomération, et d’exprimer les enjeux de sa gestion sous ses multiples aspects : santé, service, coûts, responsabilité. Ce fût l’occasion d’évaluer les sujets à dimension locale dans les échanges avec le public.

L’eau n’est pas une marchandise, mais un bien commun qui relève de la collectivité publique.

Les sujets abordés ont permis d’aborder la question de l’eau potable sous de multiples aspects : les cycles de l’eau, les caractéristiques des champs captant, la gestion de l’approvisionnement et de l’assainissement faisant l’objet de délégations de service public, les divers risques de pollutions et les remèdes possibles tant au niveau collectif qu’individuel.

Trois intervenants, Jean Paul Herbin, André Martin et Gérard Bommenel ont chacun apporté un corpus d’information nécessaire aux échanges avec la salle :

  • d’où vient l’eau potable ?
  • Qui en assure l’approvisionnement ?
  • Comment améliorer sa qualité ?
  • Quels sont les facteurs et les risques de pollution ?
  • Pourquoi est-elle réputée calcaire ? Que faire à titre individuel ?
  • Que peut-on faire à titre collectif ?

L’association AGLEAU (Alerte Générale sur l’eau www.agleau.fr), qui avait spontanément accepté de participer à cette rencontre, agit sur l’ensemble de l’agglomération de Cergy Pontoise pour maintenir ou obtenir des services publics locaux de qualité et efficaces. Parmi ceux-ci, le service public de l’eau a fait l’objet depuis plusieurs années d’un suivi et d’analyses de l’activité du délégataire et de mobilisations auprès des élus, tant municipaux que communautaires, pour qu’une information complète et précise soit régulièrement fournie.

La dimension politique de la gestion de l’eau n’a échappé à personne. Il a été rappelé que tout citoyen peut continuer à se tenir informé et tout citoyen peut participer à la mobilisation des élus. Si chaque Ville et donc son maire reste responsable de la délivrance d’une eau potable, le service de l’eau a été mutualisé en 2009 entre toutes les communes de l’agglomération. Il fait donc l’objet d’un contrat unique de délégation de service public contrôlé par les services et les élus de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (CACP). L’expérience de 2016 prouve qu’en cas de problème il ne suffit pas toujours d’alerter le prestataire Cyo. C’est l’intérêt de la lecture du Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l’eau (RPQS) présenté chaque année en Conseil d’agglomération. Chaque commune doit le tenir à disposition de ses administrés.

Le « bar à eau » et sa dégustation à l’aveugle

JPEG - 61.1 ko

Un « bar à eau », permettant de goûter des eaux provenant de diverses sources locales et même de différentes origines commerciales, a donné une note ludique et conviviale au terme de cette rencontre. Il permettait de comparer les qualités gustatives de l’eau de robinet des quartiers des Bocages Larris Maradas, du centre ville, des Louvrais, du centre ville adoucie, des Louvrais filtrée en carafe au charbon actif, de l’eau nano filtrée provenant de l’usine de Méry sur Oise, ainsi que de deux eaux en bouteilles : l’eau minérale naturelle de Wattviller dans les Vosges et l’eau de source de Fontaine Jolival dans les Charentes.

De façon amusante la dégustation à l’aveugle a permis aux participants de porter un jugement sur les différences existant dans les offres d’eau potable. Reconnaitre l’eau de son quartier, sentir le sel de l’eau adoucie ou constater la disparition de la sensation de goût métallique de l’eau filtrée, ne pas particulièrement apprécier l’eau de Wattviller ou celle des Charentes... Beaucoup de goûteurs ont apprécié la légèreté de l’eau de Mery sur Oise.

Une démarche citoyenne

L’ensemble de ces sujets et les débats fait l’objet de publications qui se suivent sur le site de Pontoise Ensemble :
Le cycle de l’eau
Une eau calcaire, pourquoi ?
Les pollutions de l’eau
Que faire pour améliorer la qualité de l’eau ?


Commentaires

Brèves

1er décembre 2016 - Réunion publique le 14/12/2016 : aménagement du stationnement rue Pierre Butin

La mise en place d’un radar a démontré en 2014 que la limitation de vitesse à 30 km/h sur la rue (...)