Fin de la tournée des réunions de quartiers ?

dimanche 24 février 2013
par  Bénédicte ARIES
popularité : 19%

Une tournée des réunions de quartiers a été effectuée ces six derniers mois. Comme le discours des voeux, elles ont été essentiellement consacrées à glorifier l’action municipale. Cela devrait induire une prudente clôture de cette entreprise d’autopromotion fin février afin de ne pas risquer de les voir imputées sur le compte de campagne des élections municipales de mars 2014.

Un vrai coût

Annoncées à grands renforts de tracts dans les boites aux lettres, déminées par des réunions préparatoires avec les administrateurs d’associations de quartier, ces réunions de quartiers étaient même luxueusement suivies d’un compte-rendu, redistribué dans les boites aux lettres.

Un intérêt limité

Les premiers tracts invitaient les Pontoisiens à contacter la ville. Même si ceux-ci espéraient pouvoir ouvrir un débat public le service communication préférait la réponse individuelle à la création d’un nouveau point à l’ordre du jour.

L’ordre du jour surabondant pour une réunion de deux heures incluait un point sur les grands travaux et les grands projets de chaque secteur. Or ces, sujets avaient tous déjà été abondamment évoqués dans le journal municipal tout au long de l’année. Mais annoncer un nouvel élément en deux minutes a toujours justifié lors de ces réunions publiques un long rappel des tenants et des aboutissants du même sujet... si valeureusement traité par l’équipe en place.

Quant au compte-rendu, dans bien des cas, il ne rendait pas compte des débats, mais seulement de ce qui a été préparé pour être dit en tribune. On n’y lisait rien des échanges : bizarre lacune pour un document ainsi titré !

La réalité des débats

Nous avons constaté à plusieurs reprises de cocasses moments de dialogues de sourds : l’adjointe-animatrice des débats appelait à contacter la ville pour dialoguer et faire des suggestions. Mais c’était en réponse aux témoignages de ceux qui affirmaient avoir déjà contacté la Ville, par téléphone ou par écrit, sans avoir jamais obtenu ni réponse ni gain de cause !

Municipales moins un an

A l’évidence par cette tournée la majorité actuelle souhaitait se faire entendre en vue des élections municipales de mars 2014, et profiter pour cela de tous les moyens dont dispose une équipe en place pour s’assurer une "prime au sortant". Cette auto-promotion a donc, sans complexes, été assurée aux frais du service communication de la ville avant la date butoir du 1er mars qui aurait pu faire entrer ce type d’action dans les comptes de campagne. 


Brèves

1er août 2016 - Pontoise Ensemble - Facebook - twitter

Rejoignez nous sur Facebook : Asso PontoisEnsemble
twitter : @pontoisensemble

2014 - twitter

Tweets de @pontoisensemble !function(d,s,id)var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0],p=/^http:/.test(