Covid 19, culture et action municipale : une dimension occultée

mercredi 2 décembre 2020
par  pontoisensemble
popularité : 29%

Au nom du groupe municipal "Pontoise Ecologique et Solidaire" Bénédicte Ariès questionnait le conseil municipal de novembre sur les actions de soutien de la ville de Pontoise aux artistes locaux en cette période de re-confinement.

La maire n’a pas voulu répondre à cette question orale, arguant d’une arrivée hors-délai de 48 heures franches avant le conseil. En effet le courriel n’est parvenu en mairie qu’à 09H45 le mercredi pour un conseil convoqué le jeudi à 19H30.

Parvenu avant 19H00 la veille, soit une douzaine d’heures non ouvrées plus tôt, l’argument n’aurait pas été recevable. S’agissait-il plutôt de botter en touche pour masquer le manque d’actions de la ville pour soutenir ses artistes locaux ?

Une question

Le texte soulignait que "les commerces et services ne sont pas les seuls animateurs de la vie locale " mais que "les artistes et les associations de pratiques et d’initiations artistiques y jouaient un grand rôle" et questionnait "Merci de bien vouloir nous informer des projets de la Ville pour soutenir son tissu artistique local"..

Elle constatait qu’il était logique que les animations culturelles de la pause de midi dans les écoles ne pouvaient être maintenues pour respecter les consignes de distanciation sanitaires. Elle demandait spécifiquement si une adaptation de ces activités en groupe classe -qui éviterait les croisements- avait été envisagée ? C’est que les enfants ont besoin que les animateurs culturels interviennent dans les écoles puisque ce re-confinement de novembre 2020 les interdit partout ailleurs..

Quelques pistes d’actions

Bénédicte Ariès soulignait qu’il était possible de s’inspirer de l’exemple des villes qui mettaient leur locaux vides, car fermés au public, à disposition des artistes (Deauville, Libourne), qui leur passaient commandes d’oeuvres qui rencontreront le public local ultérieurement (Orléans), même si c’est simplement par affichage sur les espaces publics (Royan), qui acceptaient des "concerts ambulants", des séances de "gym au balcon" etc... Elle précisait que "Les écoles étant ouvertes, il serait possible d’utiliser leur cour pour accueillir concerts et spectacles pour ce jeune public resté à la fenêtre"

Pontoise Ensemble espère que la question sera abordée au conseil municipal de décembre puisque le temps de réflexion aura été suffisant.

Pendant cette période de confinement, l’office du tourisme maintient son concours photopour fêter ses dix ans d’existance, dernier délai le 4 janvier :
https://www.ot-cergypontoise.fr/concours-photo-exposition/


Documents joints

Word - 14.6 ko
Word - 14.6 ko

Commentaires

Brèves

6 octobre 2017 - Politique. Le dispositif « Voisins vigilants » a fait débat à Pontoise

Les "voisins vigilants" ont monopolisé les débats au cours du dernier conseil municipal. Vous (...)

12 décembre 2016 -  Prochain Conseil municipal le jeudi 26 Janvier 2017

Le prochain conseil municipal aura lieu le jeudi 26 Janvier 2017 à 20h30 à l’Hôtel de (...)