Ce soir là, au conseil municipal : Vous avez dit éthique ?

dimanche 19 octobre 2014
popularité : 22%

Après avoir débattu de la vidéosurveillance que la ville de Pontoise appelle vidéo-protection, accompagnée d’une charte « éthique » une question orale a fait sursauter l’assemblée.
Question posée par le groupe « Pontoise pour tous ». Question à plusieurs coups !

- « un homme sans domicile fixe a installé "ses foyers" sous l’abri-bus-hôpital »

- « cette situation qui au plan humain et sanitaire n’est pas satisfaisante provoque à juste titre les mécontentements grandissants des usagers du bus »

- « nous souhaiterions savoir M. le Maire quelles mesures avez-vous ou allez vous prendre pour répondre à ces problèmes sanitaires tout en respectant l’être humain qui "habite" sous cet abri bus. » 

- « quelle politique allez vous mettre en place en faveur des plus démunis et plus particulièrement en faveur des SDF de Pontoise ? »

Monsieur le Maire, de sa place de Premier Magistrat de la ville, s’est fait un devoir de répondre à cette question tendancieuse, faisant naître un malaise au sein de son auditoire, en décortiquant le C.V. de cet homme en grande précarité et souffrance psychique. Il cite les différents services qui ont été interpellés autour de cette situation et déplore leur impuissance pour ramener cet homme à une attitude qualifiée de raisonnable. Il ne manque pas de donner quelques détails sur son état de santé et sur ses revenus.

Pourquoi Monsieur le Maire se sent-il obligé de répondre à toutes les questions, même celles qui n’ont pas leur place au conseil municipal ? Ce n’est pas le lieu pour exposer en public l’histoire personnelle d’un homme, niant son droit à la confidentialité et à l’intimité.

Heureusement, Mr Bethermat a pris la parole.avec des mots justes pour fustiger la question pernicieuse, puis pour parler des missions des travailleurs sociaux, des difficultés à les remplir. Mais surtout il fait part de son souci du respect de l’être humain. Il a terminé par une belle interpellation à l’adresse du groupe « Pontoise pour Tous », les invitant simplement à venir parler avec cette personne en grande souffrance morale, mais capable de dialoguer.

Lorsqu’un 4X4 est garé sur un trottoir, gênant le passage des piétons, obligeant le parent avec un enfant dans une poussette à descendre sur la chaussée aurons nous droit à l’étalage de la vie privée de son propriétaire, de son état de santé et à la divulgation de ses revenus ?

Christian Épiard


Commentaires  Forum fermé

Brèves

6 octobre 2017 - Politique. Le dispositif « Voisins vigilants » a fait débat à Pontoise

Les "voisins vigilants" ont monopolisé les débats au cours du dernier conseil municipal. Vous (...)

12 décembre 2016 -  Prochain Conseil municipal le jeudi 26 Janvier 2017

Le prochain conseil municipal aura lieu le jeudi 26 Janvier 2017 à 20h30 à l’Hôtel de (...)