Airparif prévoit un pic de la pollution qui nous concerne

mardi 27 mars 2012
par  Bénédicte ARIES
popularité : 26%

La carte de la qualité de l’air prévue par Airparif sur notre département pour le mercredi 28 mars 2012 est extrêmement inquiétante... Cette prévision nécessite des mesures d’urgence non seulement pour protéger les personnes fragiles mais aussi pour limiter drastiquement la circulation, facteur essentiel de la dégradation continue de l’air que nous subissons partout en France. Qu’en sera-t-il concrètement à Pontoise ?

La qualité de l’air surveillée par Airparif

La carte est visible sur le site en cliquant ici
Elle indique que le seuil d’alerte sera atteint pour les microparticules en suspension dans l’air que nous respirons tous le mercredi 28 mars.

La mesure de la qualité de l’air comprend les particules fines qu’émettent fortement les moteurs diesel, même les plus récents. Or l’Organisation Mondiale de la Santé classe ces particules fines comme « probablement cancérigènes » et une étude (Aphekom) les considèrent comme responsables de plus de 40 000 morts par an en France .

Les seuils d’information

Airparif, le bulletin météo télévisé et d’autres rubriques sur les médias nous préviennent quand le degré de pollution atteint le seuil d’information et nous rappellent benoîtement que les personnes fragiles (enfants, personnes âgées, malades respiratoires) devraient limiter leur présence à l’extérieur et ne pas y faire trop d’exercice.
Les panneaux lumineux indiquent aux conducteurs de réduire leur vitesse...

Les seuils d’alerte

Les seuils d’alerte ont enfin été abaissés en France, à la suite d’un arrêté inter-préfectoral du 27 octobre 2011, parce que ceux en vigueur n’indiquaient pas l’état réel de dégradation générale de la qualité de l’air dans notre pays. Les Français sont donc maintenant à égalité d’information avec les autres Européens.

Le seuil d’alerte est déclenché par les préfets. Mais les autorités se contentent de dire aux victimes potentielles de ne pas sortir, de ne pas faire de sports . Les excès de vitesse (20km/h en moins) ne sont pas sanctionnés car les radars ne sont pas encore étalonnés pour le faire.

Les indispensables mesures de prévention

Nous regarderons avec intérêt les mesures prises localement en sachant que ces épisodes seront amenés à se reproduire de plus en plus souvent et qu’il serait plus que temps de travailler enfin à les prévenir par une politique déterminée.

Celle-ci doit être cohérente de l’État à la Commune, favorisant en milieu urbain les modes collectifs de transport, la marche et le vélo pour les particuliers, et la motorisation électrique à la motorisation thermique, le petit véhicule au gros, l’essence et le GPL au diesel.


Commentaires  Forum fermé

Brèves

1er décembre 2016 - Réunion publique le 14/12/2016 : aménagement du stationnement rue Pierre Butin

La mise en place d’un radar a démontré en 2014 que la limitation de vitesse à 30 km/h sur la rue (...)