26 mai 2019 : comment choisir parmi tant de listes ?

vendredi 10 mai 2019
par  Patrick Madelin
popularité : 47%

Les 74 représentants français au Parlement européen élus de ce dimanche 26 mai nous représenteront pendant 5 ans quand ils travailleront en lien avec des commissaires européens qui eux sont nommés par les Etats. C’est sur eux et aussi les 5 députés en « réserve » en cas de Brexit que nous pourrons compter pour faire avancer nos intérêts de citoyens face au Conseil des ministres européens.

Pour choisir des députés efficaces parmi les 18 listes de la mandature qui s’achève, un observatoire européen présente l’analyse de l’activité des députés sortants et celle de leurs groupes politiques sous l’angle du respect des accords de Paris.

Cela peut donner d’intéressantes indications sur le travail que fourniront ceux qui de 2019 à 2024 s’inscriront dans les mêmes groupes parlementaires.

Un observatoire pour évaluer les engagements des députés européens en faveur du climat

Le Réseau Action Climat, en collaboration avec le Climate Action Network Europe, a développé un outil permettant d’évaluer si les députés européens tiennent les engagements de l’accord de Paris en Europe.

Avec cet Observatoire des élus en Europe, le Réseau Action Climat et ses associations membres souhaitent apporter de la transparence sur l’action menée en faveur du climat par les députés et le Gouvernement français à l’échelle européenne.
L’objectif est de faire le bilan de leurs actions et décisions sur les grandes législations clés pour le climat. Le Réseau Action Climat poursuivra ce travail de transparence à l’échelle européenne lors de la prochaine mandature européenne (2019-2024).

Pour consulter le site :

https://observatoire-europe-climat.fr/

On peut se promener dans ce tableau pour examiner le travail des groupes parlementaires, celui de chaque député par texte et constater la position gouvernementale française.

Une tendance forte
Dans le travail des groupes On voit déjà que les gros groupe des 21 élus dits "Républicains, Agir-la droite constructive" arrache la queue d’un peloton bien effiloché aux très nombreux élus (27 !) des "Rassemblement national et Debout la France, Patriotes et affiliés".

Les 9 députés des partis centristes Modem UDI et LREM occupent le.... centre du peloton.

Pour les plus impliqués dans les actions pour le climat on peut constater que le travail des treize députés PS, GénérationS et Radicaux de gauche a été légèrement plus important que celui des six députés EELV dont le groupe devance légèrement celui des 6 du PC et de La France Insoumise.

Pour affiner

Le tableau permet d’examiner voir l’implication de chaque député par texte voté : accord de commerce CETA, protection des forêts et des sols, stratégie climatique européenne, répartition du budget carbone européen, prix du CO2 sur le marché carbone, développement des énergies renouvelables, limites d’émission de CO2 des camions et des voitures, etc. Chacun peut suivre le sujet qui l’intéresse.

Le bilan climat des gouvernements

Chaque Gouvernement à travers sa participation au Conseil des ministres européens, se prononce régulièrement sur les politiques européennes en faveur du climat et de la transition énergétique. En évaluant leur rôle, l’Observatoire de nos élus en Europe souhaite rappeler que les Etats-membres de l’Union sont coresponsables de la législation européenne.

Il analyse donc le bilan du Gouvernement français, tant sous la Présidence de François Hollande que la Présidence d’Emmanuel Macron.


Commentaires