Contre le harcèlement sexuel : la mobilisation des lycéennes de Pontoise

vendredi 22 décembre 2017

Environ 300 élèves du Lycée Pissarro ont bloqué les portes d’entrées de l’établissement Jeudi 21 Décembre pour dénoncer le harcèlement sexuel dont sont victimes certaines lycéennes.

En cause le comportement de lycéens de classe de terminale qui se permettent des réflexions sexistes, des insultes, des mains aux fesses ou pire des simulations d’actes sexuels, aussi bien dans les couloirs de l’établissement que dans les salles de classe, et le manque de réaction du corps enseignant. « C’est un appel national pour libérer la parole sur le harcèlement sexuel dans les lycées ! » dit Shanley, 18 ans, en classe de terminale , « l’objectif c’est d’attaquer les élèves qui optent pour ces comportements et faire réagir ces élèves là mais aussi le corps enseignant, les professeurs, etc… pour sensibiliser les jeunes contre le sexisme, à ne pas rester passifs parce que rester passif et être témoin c’est tolérer ce genre de comportement ». ». Les lanceuses d’alerte ont réussi leur mobilisation et ont été reçues par le proviseur du lycée. « Il a été convenu qu’une brigade de prévention de la délinquance juridique intervienne prochainement à Pissarro », précise même Marie-Ange Tomi directrice adjointe à l’académie de Versailles.

Un exemple à suivre

Bien sûr Pontoise n’est pas la seule ville où sévissent de tels comportements inadmissibles. Ainsi à Argenteuil, suite à la mobilisation des lycéennes, les enseignants du lycée Julie Victoire Daubié ont rencontré une élue de la ville pour évoquer les problèmes de harcèlement sexuel au sein du lycée et tâcher de mettre en place une campagne de prévention au sein de leur établissement. Voilà des actes dont pourrait s’inspirer notre municipalité si prompte à dénoncer les incivilités dans nos quartiers. L’exemple de toutes ces jeunes filles qui ont obtenu une belle victoire contre l’omerta qui règne dans nos établissements devrait l’amener à prendre enfin à bras le corps les problèmes de comportement de nos jeunes hommes trop laissés à l’abandon et sans repères.



Toutes les brèves du site

Navigation

Brèves de la rubrique

  • Contre le harcèlement sexuel : la mobilisation des lycéennes de Pontoise