COLLOQUE « DÉMOCRATIE, DETTE ET DÉVELOPPEMENT »

mercredi 22 novembre 2017

Samedi 25 Novembre 2017 14h à 19h Carreau de Cergy, 3-4 Rue aux Herbes, Grand-Centre

Le remboursement de la dette des Etats, qui conditionne toutes les politiques économiques menées par l’ensemble des gouvernements successifs depuis les années 1980, représente-t-il une fatalité économique ?
Elles ont causé l’amoindrissement voire l’abandon des politiques d’éducation, de santé, de recherche, d’infrastructures ainsi que la privatisation de pans entier de l’économie et ont conduit à une montée spectaculaire du chômage dans l’ensemble des pays de la planète : sont-elles justifiées et inévitables ?
Le FMI et la Banque Mondiale ont été les maîtres d’oeuvre de ces politiques d’ajustement structurel qui ont ruiné de nombreux pays du sud et en particulier d’Afrique les rendant dépendants et pour longtemps des produits manufacturés vendus par les pays occidentaux.

Les associations ATTAC, ADERPI, Solidarité Plurielle 95, AMCPE et CCFD Terre Solidaire vous invitent à débattre de cette thématique au travers de quatre grands débats menés par des intervenants spécialistes du sujet. Solidarité Plurielle 95

DÉBATS ET INTERVENANTS

« Le poids de la dette sur les économies mondiales :son annulation est une condition sine qua non pour garantir la satisfaction des droits humains et la réalisation de la démocratie »

Intervenant : Eric Toussaint
Docteur en sciences politiques des universités de Liège et de Paris 8, est porte-parole du CADTM international (Comité pour l’abolition des dettes illégitimes). Il est également écrivain.

La dette publique (externe et interne) engendre un transfert massif de richesses des peuples du Sud vers les prêteurs, les classes dominantes locales prélevant leur commission au passage. Le Comité pour l’Abolition des Dettes Illégitimes (CADTM) agit pour la réalisation des actions suivantes :
- Mise en place d’audits de la dette, avec participation citoyenne, ayant pour objectif de répudier toutes les dettes odieuses et illégitimes
- Décisions unilatérales et souveraines des gouvernements qui déclarent la nullité de la dette publique et stoppent le remboursement de celle-ci
- Rupture des accords avec le FMI et la Banque Mondiale
- Rétrocession aux citoyennes et citoyens des pays du Sud des avoirs détournés par les dirigeants corrompus du Sud, avec la complicité des institutions bancaires et des gouvernements

« Lien entre dettes, dépendance économique et dépendance politique : les différentes manifestations populaires au Maroc »

Intervenante : Hayat-Berrada Bousta
Défenseure des droits humains. Formation universitaire en philosophie politique

Sous couvert « d’aide » au développement, les pays en particulier du « Tiers-Monde » ou « émergeants » sont enchaînés par la dette sous la coupe du FMI qui n’hésite pas sous le nom « de plan d’ajustement structurel » d’imposer des réductions draconiennes au niveau social tout en privilégiant les détenteurs du pouvoir (le cas du Maroc

« Mohammad Mossadegh : La nationalisation du pétrole et ses conséquences socio-économiques sur la société iranienne. »

Intervenant : Pascal Bichart
Universitaire et écrivain iranien. Président fondateur de l’ADERPI (Aide aux réfugiés politiques iraniens)

« Le franc CFA et ses conséquences sur les économies africaines »

Intervenant : Mobido Mao Makalou
Economiste financier. Titulaire d’une maîtrise en Economie de l’Université de Montréal et d’un MBA en business et finance internationale de l’Université Américaine à Washington DC.
Intervenant : Claude Wilfried Ekanga Ekanga
Etudiant en Sciences Politiques à l’Université de Francfort en Allemagne, conférencier et auteur du livre : "Des Afriques et des vers" (Paru en 2016 chez Edilivre). Correspondant pour la chaîne panafricaine et intervenant régulier pour la chaîne <Africa24>.



Toutes les brèves du site

Navigation

Brèves de la rubrique

L’association Pontoise Ensemble célèbre ses dix années d’existence. Tous les citoyens sont les bienvenus le samedi 24 novembre 2018 de 17h00 à 20h00, au Caméléon, place de la Fraternité à Pontoise.