lundi 6 juillet 2020
par  pontoisensemble

Deuxième réunion prophétique des habitants de Marcouville le 12 Juin 2020

Le vendredi 12 juin 2020 s’est tenue une deuxième réunion ouverte d’habitants sur la dalle de la Résidence des Hauts de Marcouville. Dépassant le cercle des seuls locataires de logement social elle a permis l’accueil d’un premier propriétaire et espère en rallier d’autres dans ses combats.
De manière prophétique on y avait à nouveau évoqué les dangers de ce parking insalubre sous une dalle insécure, les épaves, la saleté, les trafics clandestins de mécanique automobile et l’inertie des divers responsables. En bref tous les symptômes qui ont entraîné le désastre du 3 Juillet dernier permettant encore une fois un incendie dans le parking. Celui-là a abouti à un effondrement partiel de la dalle de circulation piétonne et a entraîné l’évacuation d’une partie des habitants et une grande peur et gêne pour tous.

Le conflit sur les charges

Les organisateurs de cette réunion ont révélé que le grand bailleur social ERIGERE, qui a pris récemment le contrôle du petit bailleur LSVO, a semblé découvrir après notre première réunion des incohérences graves dans l’ensemble de la gestion des Hauts de Marcouville dont il détient maintenant les deux tiers des logements ! A la grande satisfaction des participants, il renouvellerait actuellement l’équipe locale. Une nouvelle Direction devrait prendre ses fonctions au 2 rue des Cordeliers dès que les conditions sanitaires le permettront et que la restructuration sera terminée (début septembre).
Les organisateurs de cette réunion ont ensuite partagé l’information sur les réactions du bailleur et du syndic à la suite de la première réunion qui s’était déroulée fin mai dans le respect des mesures de distanciation. Cette information est confirmée par un communiqué en date du 19 juin de l’association de consommateurs AFOC 95, qui siège au titre de représentante des locataires au Conseil d’administration du bailleur social Erigère qui a absorbé le LSVO. La satisfaction a été grande d’apprendre que le bailleur a décidé d’ajourner le supplément de charges dû à la facture d’eau chaude. Il est conseillé de ne payer que les loyers et les charges normalement dues et de vérifier les compteurs d’eau pendant au moins un mois.
Cependant l’assemblée a demandé à l’unanimité le remboursement intégral par un avoir sur les prochains loyers pour ceux qui auraient déjà payé ainsi que la mensualisation des charges dues à l’eau chaude et froide.
L’assemblée a demandé aussi à l’unanimité un alignement du prix du m3 d’eau chaude de Marcouville sur celui des Cordeliers ainsi qu’une explication publique et claire de la différence de prix de l’eau chaude entre les Hauts de Marcouville et les autres propriétés pontoisiennes du bailleur social. Comment la fourniture d’eau chaude par le réseau de chauffage urbain de Cergy-Pontoise peut-elle justifier un tel surcoût ?
Les animateurs se sont engagés à former quelques résidents aux paiements en ligne qui a leurs tours formeront le reste des résidents pour éviter le renouvellement des abus qu’a permis le prélèvement automatique des loyers et des charges.
JPEG - 60.8 ko

Parking sous dalle insécure et insalubre

L’annonce de ce sujet déclencha une vive réaction. Les rats, les épaves, la Police Municipale, la saleté, particulièrement les trafics clandestins de mécanique automobile, la voie des pompiers, etc.. ; bref tout y passa, en résumé, la dalle étant le coeur du problème, elle est l’épicentre de la solution !
Il fut rappelé que deux ans après qu’un des animateurs, venu d’un autre quartier, avec l’aide d’une élue minoritaire, soit parvenu à faire évacuer une quarantaine de véhicules du parking, une résidente de sa propre initiative, a réussi dernièrement à faire éjecter, avec l’aide de la Police Nationale, une vingtaine de véhicules du même parking.
En conséquence la proposition de municipalisation de la dalle, dont le parking, fut votée à l’unanimité moins une voix. Deux méthodes furent soumises au vote : soit une mesure confiscatoire soit une mesure péremptoire ; la méthode confiscatoire fut choisie à l’unanimité, quand une personne proposa alors la mise sous séquestre par décret du premier Magistrat de la ville.
L’assemblée la souhaita d’urgence à l’unanimité, tant le souhait de chacun est que la Ville s’implique enfin pour trouver une solution viable, durable et définitive pour la gestion de cette dalle dont le parking, ce que la gestion privée n’arrive pas à faire depuis quarante ans !

Antenne médicale du Centre de Santé Pluri Disciplinaire de Pontoise (CSPD)

Le Centre de Santé Pluri Disciplinaire de Pontoise (CSPD) est un projet ambitieux qui devrait faire l’objet d’une présentation sous la forme d’une soutenance spécifique et dont une de ses antennes sera sur le site de Marcouville. Cette antenne devra comprendre un médecin, une infirmière et une pharmacie.
L’accord est unanime pour un site à proximité de la Maison De Quartier qui serait mitoyen du bureau du nouveau régisseur et du bureau regroupant les gardiens, ajouté d’un Lavomatic et d’un bureau de poste (il y en a déjà un à côté de la Mosquée mais qui ne marche pas) et d’un bureau de placements en termes d’emplois. Là encore il est demandé une implication de la nouvelle Municipalité pour faire revivre ce secteur commercial désaffecté alors que les besoins de la population sont importants.

Projet de Ferme de panneaux photovoltaïques

Les habitants de Marcouville qui seront fiers de participer aux objectifs de l’agenda 2030 ont approuvé à l’unanimité la demande pour enfin obtenir du bailleur et du syndic l’accès officiel aux toits pour affiner l’étude. En cas de refus il sera demandé l’appui de la nouvelle Municipalité.

Lutte contre les incivilités

Plébiscitée comme une lettre à la poste (puisque demande forte), amende de 135€ puis mise en demeure d’expulsion en cas de récidive (amende par le propriétaire des lieux).

Projet de constitution d’une association

Pour pouvoir agir en justice (action de groupe), il est proposé de constituer une association du type loi 1901 « Les Hirondelles » dont l’assemblée générale constitutive se tiendrait prochainement. L’appel aux personnes prêtes à s’y investir a reçu bon accueil.

Emergence de besoins spécifiques

Certaines femmes exprimèrent le besoin d’avoir une salle de sport dans la Maison de Quartier. Les animateurs de la réunion s’engagent à faire remonter à la Ville et à la Maison de Quartier la forte demande d’un cours de gym-tonic féminin encadré par un prof de gym aux diplômes reconnus par l’Etat.
Un animateur propose d’installer un piano droit dans un lieu accessible à l’intérieur de la MDQ, à l’image de ce qui se fait dans les gares pour utilisation par toute personne en particulier les enfants attirés par un instrument de musique et de détecter de potentiels futurs talents.
Plusieurs mamans manifestaient le souhait que leurs enfants puissent apprendre à jouer d’un instrument de musique et sans sortir du quartier.

L’information sur l’accès plus facile au logement social dès qu’on pose une demande à l’extérieur de la Région Ile de France ne suscita pas l’intérêt car le souhait des membres de l’assemblée est d’y rester !

Le projet de remise de prix aux élèves méritants évoqué lors de la première réunion est en bonne voie d’avancement et espère aboutir à la rentrée.

La réunion qui s’est tenue en respectant les règles de distanciation préventives n’a qu’à peine été écourtée par l’arrivée de la pluie. Une prochaine réunion était espérée le Vendredi 10 Juillet au même lieu.

Le drame en cours aura diverses conséquences économiques, sanitaires, sociales et culturelles puisque la maison de quartier, le foyer de jeunes travailleurs et une barre d’immeuble doivent être sécurisés avant de ré-ouvrir. Pontoise Ensemble espère qu’il permettra enfin la prise en charge sérieuse des problèmes structurels de ce grand ensemble par le bailleur, le syndicat des copropriétaires, la nouvelle municipalité et les services de l’Etat concernés.

Nous souhaitons que ce malheur soit le début de la renaissance d’un quartier qui n’aurait jamais dû supporter seul depuis 40 ans la charge de l’entretien d’une voirie interne qui concerne autant d’habitants Pontoisiens qu’un centre ville dont les rues et ruelles de dessertes sont du domaine public.


Articles les plus récents

mardi 30 juin 2020
par  Patrick Madelin

2e tour des municipales 2020 à Pontoise : une abstention à peine aggravée

L’abstention encore et encore ! Sept électeurs sur dix ne se sont pas dérangés pour cette élection municipale du 28 juin, plus de 3 mois après le premier tour du 15 mars.
L’héritière désignée à écrasé l’adjoint dissident en obtenant la majorité absolue des suffrages exprimés. La seule liste de gauche a payé (...)

vendredi 26 juin 2020
par  pontoisensemble

La présentation du deuxième tour à Pontoise sur RGB

La Radio locale, radio RGB.99.2FM a mis en ligne une émission spéciale deuxième tour des municipales à Pontoise.
Cette émission, diffusée les 16 et 7 juin, fournit l’occasion d’entendre successivement les trois têtes de liste qui restent en piste pour le scrutin du 28 juin, Voici quelques extraits (...)

mardi 23 juin 2020
par  pontoisensemble

Les enjeux du second tour des municipales 2020 à Pontoise

Les électeurs pontoisiens sont conviés à choisir le 28 juin 2020 l’équipe qui conduira pour 6 ans les destinées de leur ville et les élus qui participeront au Conseil communautaire de l’agglomération de Cergy Pontoise. Comme trois villes de l’agglomération (Cergy, Jouy le Moutier et Pontoise) attendent (...)

lundi 15 juin 2020
par  Bénédicte ARIES

Pour une rue de l’hôtel de Ville accueillante ?

Ce conseil municipal post-covid du 11 juin 2020 était réservé aux décisions urgentes pour l’administration financière municipale mais aussi pour l’organisation des activités d’été.
C’est à ce titre qu’en élue minoritaire j’ai interrogé le Maire en proposant pour l’été que la rue de l’Hôtel de Ville soit (...)

samedi 13 juin 2020
par  Patrick Madelin

Priorité aux piétons en déconfinement rue de l’Hôtel de ville

La question de rendre à nouveau piétonne la rue de l’Hôtel de Ville à Pontoise mérite une attention nouvelle à l’occasion du déconfinement. Cette rue, poumon urbain de la vie au centre de la ville, est emblématique par ses terrasses de cafés et de restaurants, son activité commerciale, ses boutiques, ses (...)

Brèves

5 juillet - Envie de vacances locales : découvrez le Vexin français

Le Parc Naturel Régional du Vexin français propose tout l’été des animations pour découvrir son (...)

2 juillet - Reporterre : La dernière usine en France de papier 100% recyclé menacée de fermeture

Encore une preuve que la filière du recyclage est à la peine.La papeterie de la Chapelle Darblay, (...)

26 juin - Bénédicte Ariès vous parle d’urbanisme

Dans le cadre du projet municipal de la liste Pontoise écologique et solidaire, Bénédicte Ariès, (...)

9 mai - Déconfinons les voitures ventouse

En cette période de confinement où les forces de l’ordre ont veillé à empêcher la marche le long de (...)

10 avril - Contribuez à la consultation du collectif #LeJourdAprès

Nous relayons ici l’appel de parlementaires de différentes sensibilités politiques, qui appellent (...)