mercredi 21 octobre 2020
par  pontoisensemble

Echos du 3e conseil de la mandature

Ce troisième conseil de la mandature Von Euw fut le premier « vrai » car toutes les désignations ont été faites précédemment. Au-delà des questions de comptes de gestion, d’affectation de leurs résultats et de budget complémentaire, les débats se sont caractérisés par de fortes questions du groupe d’opposition « Pontoise Ecologique et Solidaire » sur les actions sociales de la Ville, dont celles engagées par les bailleurs des quartiers prioritaires des Louvrais et de Marcouville en contrepartie de la réduction faite sur la taxe foncière sur les propriétés bâties. (TFPB)

Les réponses à ces questions ont permis de voir comment la nouvelle maire esquisse une gouvernance modernisée, sans jamais marquer autrement "qu’en creux" les manques du maire sortant.

Un conseil relayé en vidéo

Le maintien de la captation vidéo, est un bon atout pour l’information politique locale des Pontoisiens. Elle a enfin été mise en oeuvre à Pontoise au titre du confinement, alors que c’était déjà pratiqué dans d’autres communes. La visibilité en replay sur le site de la Ville rend son accès bien plus facile et devient un facteur facilitant réellement l’accès aux décisions, aux enjeux et aux postures politiques sur la ville.

Il est ainsi possible de se rendre compte "de visu" lors de ce conseil du 1er octobre combien la maire se veut pédagogique sur les rituels d’un conseil municipal et combien il est délicat pour Gérard Seimbillle, l’ex-premier adjoint devenu tête du premier groupe minoritaire, de trouver ses marques.

L’autre groupe minoritaire, celui de l’opposition progressiste à une majorité conservatrice, assume d’emblée son rôle de contrôleur public : il ne peut qu’éclairer et influer en amont sans pouvoir décider en conseil. Avec 50,15% des suffrages en juin , la liste gagnante dispose grâce à "la prime majoritaire" des trois quarts de voix. En conséquence comme dans beaucoup de communes, les délibérations mises au vote passent toujours.

La nouveauté de cet accès vidéo facile aux débats modifiera un peu notre façon de rendre compte du conseil municipal. Pontoise Ensemble se permettra plus de commentaires puisque l’intégralité du conseil reste en ligne pour le moment.
La durée de ce troisième conseil a été de 2 heures 27 minutes.

Le quartier de Marcouville

Matthieu Drevelle, devenu membre suppléant de la Commission d’appel d’offre au titre du groupe municipal « Pontoise Ecologique et Solidaire » a reconnu que la reconstruction de cette école dite Ludovic Piette dans le quartier de Marcouville était indispensable, mais qu’il faudrait « suivre avec attention les choix qui seront faits ». La désignation du maitre d’œuvre pour cette délicate démolition reconstruction sans interruption d’activité du groupe scolaire ayant été actée, sa demande de communication du dossier a été acceptée.

Matthieu DreveIle a aussi posé au nom de son groupe une question orale sur l’avenir de la dalle du grand ensemble des Hauts de Marcouville. La question et la longue réponse de la maire qui sont intervenues dans la dernière demi-heure de ce conseil municipal ont été traitées dans un article précédent.

L’explication des positions politiques

Sandra Nguyen-Dérosier a donné les explications de divers votes : le groupe municipal Pontoise Ecologique et Solidaire a voté les délibérations financières techniques de l’exercice précédent mais a refusé de s’associer aux décisions budgétaires à venir, s’abstenant ou votant parfois contre.

Elle a pris acte de la volonté de la nouvelle maire de mieux associer l’ensemble des conseillers municipaux aux actions sur le terrain avec la création d’un poste de chef ? de cabinet. Elle s’est félicité enfin au nom du groupe que les habitants du grand ensemble des Hauts de Marcouville aient enfin un parking gardienné H24 tout en soulignant combien il était regrettable qu’il ait fallu un incendie ruinant une partie de la dalle pour que la Ville et la Préfecture puisse obtenir cet indispensable gardiennage du du syndic et de son principal copropriétaire, le bailleur social Erigère.

La politique sociale et la réévaluation des contreparties d’un abattement fiscal

Gérard Bommenel est intervenu à plusieurs reprises pendant ce conseil pour interroger la Ville sur sa politique sociale, via le budget supplémentaire minimaliste du Centre communal d’action sociale (CCAS). Il a critiqué l’utilisation de l’abattement de la TFPB par certains des bailleurs et demandé les raisons du maintien de Pontoise dans ce système dont la Ville de Jouy-le-Moutier a décidé de sortir. La maire l’a assuré de sa volonté de rester dans ce dispositif mais aussi de celle d’être plus pressante auprès des bailleurs sociaux, et de ne plus accepter de voir intégrés des travaux relevant simplement de la propriété dans le calcul des contreparties : celles-ci doivent obligatoirement contribuer à l’amélioration de la qualité de vie dans les quartiers.

L’adjointe Lena de Bourmont a souligné que le manque à percevoir de la ville était quatre fois inférieur à ce que déclaraient les bailleurs sociaux au titre des contre-parties à cette réduction de taxe. Cependant Pontoise Ensemble rappelle que dans ces dépenses si « bénéficiaires" pour la ville, on voit figurer de façon répétée la très coûteuse installation de caméras de vidéosurveillance, puis leur entretien, que cette réalisation est encore et toujours reportée par certains bailleurs au détriment d’améliorations plus immédiates pour la vie sociale et que le bailleur principal des Hauts de Marcouville a encore refusé l’installation d’aire de jeux pour enfants dans le périmètre du grand ensemble, qui représente plus de 10% de la population pontoisienne.

Un suivi critique mais constructif des rapports d’activité

Les rapports d’activité, qu’il s’agisse des services publics délégués ou de ceux des actions dites "Politique de la Ville", ne donnent pas lieu à des votes mais à des "prises d’actes" d’avoir été rendus publiquement. Cela n’interdit pas de les commenter et d’en tirer leçons et suggestions d’actions pour la Ville. Si Bénédicte Ariès a félicité la Ville de mettre au vote une prime Covid pour ses agents alors que « tant de personnes qui ont continué leur activité professionnelle dans le secteur privées (caissières, livreurs, etc) se sont vu exclure de cette juste prime de risque » c’était pour soutenir sa demande que la Ville vérifie qu’il y ait aussi une prime pour les « non fonctionnaires des services publics", les employés des services délégués par notre ville via la communauté d’’agglomération, (CACP) à la gestion des déchets, de l’eau, des transports". La Maire a annoncé qu’elle rapporterait cette vigilance aux élus communautaires.

A l’occasion des rendus du Rapport annuel d’utilisation des dotations de solidarité (DSU-FSRIF) et du Rapport 2019 du contrat de Ville, Bénédicte Ariès a souligné l’intérêt de la reprise du Conseil local de santé mentale pour demander que soit mieux mis en valeur dans le magazine municipal l’existence et le rôle de la maison des adolescents de Cergy-Pontoise, Pass’Age. Elle a aussi regretté que l’Association fondation de la vie étudiante pour la ville (AFEV) n’ai pu réunir et accompagner que cinq étudiants pour soutenir individuellement la scolarité d’une dizaine d’enfants pontoisiens. Ceux-ci ont dû être épaulés par des jeunes en service civique.

Pontoise Ensemble souligne qu’heureusement de nombreux bénévoles non spécifiquement étudiants à Bac+2 se présentent pour le soutien scolaire. Ils sont encadrés et soutenus par des maisons de quartier ou diverses associations ! Cela dit, les besoins restent immenses à Pontoise, non pas tant en bénévoles qu’en mise à disposition de locaux, surtout en cette année post-confinement . Celui-ci a révélé très cruellement pour certaines familles le coté illusoire de la "continuité pédagogique" vantée par le Ministre de l’Education.


Articles les plus récents

jeudi 8 octobre 2020
par  pontoisensemble

Quel futur pour la dalle des Hauts de Marcouville ?

Matthieu Drevelle a interrogé la Ville sur l’avenir technique de la Dalle de Marcouville qui selon ce représentant du groupe municipal Pontoise Ecologique va bien au-delà de la zone centrale dont une partie s’est écroulée des suites d’un incendie en mai 2020.
Cette interrogation s’est faite, en fin (...)

dimanche 4 octobre 2020
par  Patrick Madelin

Pontoise Ensemble : jalons pour l’avenir

Les membres de l’association Pontoise Ensemble réunis en Assemblée Générale ont tiré un bilan positif de l’année précédente puisque « une liste municipale ouverte, citoyenne et pluraliste combinant les valeurs de la gauche et de l’écologie » intitulée Pontoise Écologique et Solidaire s’est constituée, (...)

mardi 22 septembre 2020
par  pontoisensemble

Début de démocratie consultative ou opération de "com" ?

La ville de Pontoise se lance dans la consultation numérique de la population. Il s’agit de l’avenir des pistes cyclables dites transitoires qui ont accompagné le déconfinement au mois de mai.
L’idée est louable, le sujet est important. Cependant les résultats de cette "consultation citoyenne" qui ne (...)

jeudi 17 septembre 2020
par  Bénédicte ARIES

Range ta planète ! 3e édition internationale

L’antenne Pontoisienne du mouvement international World Clean Up Day appelle à nettoyer la ville lors de la deuxième journée du week-end européen du patrimoine. C’est la troisième édition de cette manifestation qui organise dans la même journée des équipes de nettoyage bénévoles dans de multiples pays. (...)

samedi 12 septembre 2020
par  Bénédicte ARIES

L’autre fête du patrimoine c’est celle des Terres de Gonesse

Pontoise Ensemble a joué son rôle de relais local d’ actions de défense de l’environnement, du cadre de vie et du développement durable de notre territoire val d’oisien en informant sur son stand de la Fête qui se tiendra sur les terres du triangle de Gonesse le 19 septembre prochain .
Trois luttes (...)

Brèves

26 octobre - Le nouveau plan national santé environnement (PNSE4 2020-2024) a été mis en consultation par le gouvernement

Ce plan dont la publication était initialement prévue en début d’année est mis en ligne sur une (...)

4 octobre - FÊTE DE LA NATURE Visite du jardin partagé de la Harengerie Le 11 octobre 2020 de 14h00 - 18h00

Le jardin de la Harengerie est un jardin partagé situé au 9 de la rue de la Harengerie à (...)

14 septembre - Le 20 septembre 2020, Ensemble nettoyons Pontoise - World CleanUp Day

Partenaires et Associations de quartiers vous invitent à participer à cette journée exceptionnelle (...)

13 septembre - Marche pour le climat Climat Cergy/Pontoise le 25 septembre

Les associations Allez-y à vélo, Extinction Rebellion Val d’Oise, Non à Europa City-OUI aux terres (...)

11 septembre - Prochaine Vélove parade le Vendredi 25 Septembre

L’association AYAV (Allez y à vélo) vous invite à la prochaine Vélove parade qui partira à 17h30 le (...)